Fils grenoblois

Gre'net DL-Isère
cinematheque
25.09.2020 à 21:46

Jackie Brown

Jenny-Jean Penelon

 

ÉVÉNEMENT

Projection de Jackie Brown de Quentin Tarantino.

“Jackie Brown démontre la virtuosité de son auteur. (…) La netteté de l’ordre narratif repose à la fois sur le respect du temps authentique et sur l’agencement anachronique de ses fragments. Cette contradiction est accusée par la datation des séquences, et l’art du cinéma s’affiche ici avec une nuance d’insolence et de défi : il faut se méfier de la narrativité apparente de la représentation, et situer chaque segment dans un ensemble plus subtil et vrai.”
Alain Masson, Positif n°446, avril 1998

En partenariat avec La Librairie Glénat Grenoble.

 

Jackie Brown

De Quentin Tarantino – 1998 – 154 min – États-Unis – VOSTF

Avec Pam Grier, Samuel L. Jackson, Robert De Niro, Bridget Fonda, Michael Keaton

 

25.09.2020 à 21:14

Pulp fiction

Jenny-Jean Penelon

 

ÉVÉNEMENT

Projection de Pulp Fiction de Quentin Tarantino, Palme d’or au Festival de Cannes 1994

“La culture cinéphilique et littéraire de Tarantino, sa relecture des genres populaires sont le sujet du film, qui, mine de rien, nous renvoie dans son miroir déformant l’image d’une société au bord du gouffre, avec ses personnages immoraux, sa violence convulsive et son climat speedé. (…) Le rire est omniprésent, l’humour des situations et du langage servant de contrepoids à la tension inouïe de l’action.”
Michel Ciment, Positif n°402, juillet-août 1994

En partenariat avec La Librairie Glénat Grenoble.

 

Pulp Fiction

De Quentin Tarantino – 1994 – 154 min – États-Unis – VOSTF

Avec John Travolta, Samuel L. Jackson, Uma Thurman, Bruce Willis, Harvey Keitel

L’odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s’entremêlent.

 

25.09.2020 à 21:03

Chronique de la terre volée

Jenny-Jean Penelon

 

MOIS DU DOC

Projection du film documentaire Chronique de la terre volée de Marie Dault.

En présence de la réalisatrice.

En partenariat avec Ardèche Images, L’École documentaire de Lussas et Les Toiles du doc.
Séance soutenue par La Cinémathèque du documentaire.

 

Chronique de la terre volée

De Marie Dault – 2020 – 91 min – France

À Caracas, au Venezuela, les habitants des bidonvilles peuvent obtenir la propriété de la terre en échange de l’histoire de leur vie dans le quartier. Aux côtés des habitants du barrio “Brisas de la Santa Cruz” perché sur la plus haute colline de Caracas, nous verrons comment un décret de Chavez a permis la régularisation des gigantesques zones d’occupation sauvage de la ville et a enclenché l’écriture des “chroniques du barrio”. Une histoire populaire du passé de la cité qui se retrouve face au présent qui plonge peu à peu le pays dans la plus grave crise de son histoire.

 

24.09.2020 à 19:30

Tarzan, l’homme singe

Jenny-Jean Penelon

 

CONTRE-HISTOIRES DU CINÉMA

Projection de Tarzan, l’homme singe de Woody S. Van Dyke.

“La série des 6 films que la MGM consacra de 1932 à 1942 au personage de Tarzan demeura mémorable dans l’Histoire d’Hollywood par le couple idéal que forment Johnny Weissmuller et Maureen O’Sullivan, lui beau comme un Dieu grec, agile et musclé, incomparable seigneur de la jungle à la naïveté primitive et au visage d’une farouche virilité, elle fragile et gracieuse, charmante autant que désirable, tous deux se complétant de fort photogénique façon, au point d’éclipser dans les esprits tous leurs concurrents postérieurs.”
Pierre Gires, L’Écran Fantastique n°20, septembre 1981

Séance présentée par Jean-Pierre Andrevon,
auteur de Tarzan, l’homme sauvage – Actualité d’un mythe, Éditions Vendémiaire, 2020.

Cycle-séminaire en collaboration avec le CNC, Direction du Patrimoine cinématographique.

Compte tenu de la situation sanitaire, le port du masque est obligatoire durant toute la durée de la séance.
Sur place, nous n’acceptons que les règlements par chèque ou espèces.

 

Tarzan, l’homme singe

De Woody S. Van Dyke – 1932 – 100 min – États-Unis – VOSTF – Copie argentique 35 mm

Avec Johnny Weissmuller, Maureen O’Sullivan, Charles Aubrey Smith, Neil Hamilton

Jane Parker, après avoir retrouvé son père en Afrique, part à la recherche du cimetière des éléphants. En chemin, elle est enlevée par un homme-singe dont la pureté primitive et la force animale l’émeuvent profondément. Entre ses bras robustes, elle connaîtra un bonheur idyllique.

 

 


24.09.2020 à 18:04

Piège pour Cendrillon

Jenny-Jean Penelon

 

ÉVÉNEMENT

Projection de Piège pour Cendrillon de André Cayatte.

“Dans Piège pour Cendrillon, tout est bien huilé, tout coule, pas un rouage de la machine à précision ne grince. On ne cesse pas de se passionner, de s’embrouiller, d’espérer, d’attendre, menés par la magie du suspense comme des enfants, ce qui était exactement le but du metteur en scène. Cayatte se révèle aussi un directeur d’acteur subtil et sourcier puisqu’il donne enfin sa chance à Dany Carrel dont on avait si souvent entrevu le talent.”
Claire Clouzot, Cinéma n°101, décembre 1965

En partenariat avec Revus et Corrigés.
En présence d’un membre de l’équipe de rédaction.

 

Piège pour Cendrillon

De André Cayatte – 1965 – 118 min – France, Italie – VF – DCP version restaurée

Avec Dany Carrel, Madeleine Robinson

Victime d’un incendie, une jeune fille se réveille amnésique dans une clinique. Elle doit réapprendre petit à petit les mots, les idées, la vie. On lui dit qu’elle s’appelle Michèle, l’héritière d’une riche industrielle et que sa cousine Dominique a péri dans l’incendie. Jeanne, sa gouvernante, vient la chercher à la clinique. Bientôt Michèle va découvrir qui elle était vraiment…

 

 

 


24.09.2020 à 17:51

La Moindre des choses

Jenny-Jean Penelon

 

CINÉPHILO

Projection du film documentaire La Moindre des choses de Nicolas Philibert.

“Grâce à l’insertion dans le film d’une pièce de théâtre, un hypertexte visuel et sonore se crée, une mise en abyme, dans toutes les fissures du jeu, du glissement entre l’illusion et la réalité, entre la norme et l’exception. (…) Du commencement à la fin, l’absence de voix off ou de commentaire laisse s’exprimer les malades comme les soignants, il n’y a ni étiquetage thérapeutique ni focalisation hiérarchique.”
E. O’N., Positif n°433, mars 1997

Séance présentée par Thomas Boccon-Gibod, Maitre de conférences en Philosophie.

En partenariat avec l’UGA, l’ARSH, l’UFR LLASIC et la Société Alpine de Philosophie.

Compte tenu de la situation sanitaire, le port du masque est obligatoire durant toute la durée de la séance.
Sur place, nous n’acceptons que les règlements par chèque ou espèces.

 

La Moindre des choses

De Nicolas Philibert – 1997 – 105 min – France – VF

Au cours de l’été 1995, fidèles à ce qui est désormais devenu une tradition, pensionnaires et soignants de la clinique psychiatrique de La Borde se rassemblent pour préparer la pièce de théâtre qu’ils joueront le 15 août.