FLUX des ASSOCIATIONS 38


 Groupe d'Analyse Métropolitain

Publié le 06.04.2020 à 15:28

[COVID-19, islamisme] Romans-sur-Isère et principe de précaution

Non! Il n’y aucun lien entre le Covid-19 et les islamistes! C’est juste le hasard de l’actualité.

Et où il est expliqué à Olivier Véran ce qui est attendu d’un ministre de la santé.

Pot de caste principe de précaution


.................................

Publié le 04.04.2020 à 10:01

[COVID-19] Pot de caste « Licence to kill » (permis de tuer)

Là, je ne rigole plus. Là, je suis dans une colère aussi noire que froide.

La France, ce pays où l’état dit aux médecins quoi prescrire. C’est bien connu, les ronds de cuirs et autres Diafoirus de salons qui ne sont pas en face des patients connaissent mieux les besoins de ces patients que les praticiens.

La France ce pays où on autorise la prescription et l’administration du Rivotril hors AMM pour « achever » les personnes âgées atteinte du COVID-19 à qui on ne proposera rien d’autre dans les EPHAD que de crever comme des chiens seules confinées dans leur chambre.

La France ce pays où « dans le même temps » un pouvoir exécutif – un président de la république inepte et un gouvernement incompétent – interdit par décret la prescription hors AMM une cure préconisés paer l’un des plus grand virologue mondiaux, qui peut sauver des vies et qui a été adoptées par à peu près tout le le reste du monde.

La France ce pays où laisse aux soignants de ne pas soigner, de laisser mourir, donc de prescrire la mort.

Quand la mise en danger délibérée de la vie d’autrui résulte en des milliers de décès, ne parle t-on pas d’homicides volontaires?

Pot de caste Licence to kill

« Le midazolam (Rivotril) injectable est le médicament de première intention pour réaliser une sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès (SPCMD). Actuellement, il est disponible uniquement à l’hôpital.MAIS la mise à disposition en ville dans les pharmacies d’officine, pour des médecins qui prennent en charge des patients en fin de vie à leur domicile, est programmée pour le mois de juin (notre article du 11 février 2020). Cette décision a été annoncée par le ministère des solidarités et de la santé début 2020, suite aux recommandations de la HAS sur les modalités d’utilisation des médicaments de sédation. »


.................................

Publié le 02.04.2020 à 12:29

[COVID-19] Pot de caste: mission de désinformation parlementaire et propagande mensongère

Et allez, c’est reparti!

Marcon et son gouvernement en faisant mine de reconnaître des erreurs ont lancé une nouvelle pesante offensive de propagande.

C’est gens sont monomaniaques et incapables de comprendre qu’en période de crise – et non pas de guerre – la seule solution est la vérité. Or, il continuent à nous cacher l’essentiel.

Pot de caste mission désinformation parlementaire

Prenez simplement cette enquête de Mediapart: « Pénurie cachée, consignes sanitaires fantaisistes, propositions d’importations négligées, stocks toujours insuffisants, entreprises privilégiées: basée sur de nombreux témoignages et documents confidentiels, une enquête de Mediapart révèle la gestion chaotique au sommet de l’État, entre janvier et aujourd’hui, sur la question cruciale des masques. Et les mensonges qui l’ont accompagnée. Les soignants, eux, sont contaminés par centaines

Basée sur de nombreux témoignages et documents confidentiels, auxquels nous avons pu avoir accès,notre enquête démontre que :• Fin janvier et début février, le ministère de la santé, conscient de la faiblesse des stocks d’État, n’adécidé de commander qu’une très faible quantité de masques, malgré des alertes internes. Le matériel ade surcroît mis plusieurs semaines à arriver.• Après ce premier fiasco, l’État a créé, début mars, une cellule interministérielle dédiée à l’achat demasques. Mais là encore, le bilan s’est avéré catastrophique : lors des trois premières semainesde mars, la cellule n’a pu obtenir que 40 millions de masques, soit l’équivalent d’une semaine deconsommation au rythme contraint actuel. La cellule a notamment raté plusieurs possibilités de livraisons rapides.• Le gouvernement a caché cette pénurie pendant près de deux mois et, en fonction des stocks, a adaptéses consignes sanitaires sur le port du masque. Fin février, le directeur général de la santé préconisaitun masque pour toute personne en contact avec un porteur du Covid. Un mois plus tard, la porte-parole de l’exécutif déclarait que c’était inutile…« 


.................................

Publié le 01.04.2020 à 14:14

[COVID-19] Pot de caste: ben alors M’ame Lévy, le confinement vous file des vapeurs et les miquettes? Les responsables sont connus. Il est sain qu’il soit établi par des procès s’ils sont coupables!

Non mais M’ame Lévy vous êtes décidément bien bourgeoise! 😀

Vous lisez un peu l’anglais? Alors voilà, pour votre édification durant le confinement 😀 (a) Un article scientifique parmi tant d’autres qui date de 2007 dit ce que tant d’autres articles scientifiques disent « Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus as an Agent of Emerging and Reemerging Infection »(b) La première alerte publique de l’OMS en date du 09/01/2020 (ce qui signifie que tous les pays membres de l’ONU ont été notifiés bien avant par voie diplomatique. Et bien sûr, en France nous n’avons pas un truc qui s’appelle la DGSE qui ne suit pas ce genre de risque, ne dispose pas de plusieurs postes en Chine et de HC ou de OR sous couverture diplo susceptibles d’aller voir sur place ce qui se passe surtout quand on y a vendu, installé et financé un laboratoire P4…)« Initial information about the cases of pneumonia in Wuhan provided by Chinese authorities last week – including the occupation, location and symptom profile of the people affected – pointed to a coronavirus (CoV) as a possible pathogen causing this cluster. Chinese authorities subsequently reported that laboratory tests ruled out SARS-CoV, MERS-CoV, influenza, avian influenza, adenovirus and other common respiratory pathogens. » Sans être médecins, en lisant cela on lève et agite le drapeau rouge, on fait tourner la crécelle, on souffle dans le bignou, on fait sonner le tocsin!

Les responsables (que nous connaissons car ils sont ou on été aux responsabilités) seront jugés au pénal – il est écrit jugés, pas condamnés, ça on verra à l’issue du procès – et la vérité sera établie de manière contradictoire .Personne, certainement pas les médias, ne viendra nous l’imposer, la vérité.

Le reste est dans le pot de caste ci-dessous!

Il est plutôt sain que des citoyens dont la colère est aussi légitime que justifiée usent de la voie de la justice pour obtenir enfin la vérité et éventuellement réparation plutôt que d’aiguiser leurs fourches et d’huiler leurs cordes, non?

Va falloir vous r’saisir M’ame Lévy! J’vous aime plutôt bien mais ce matin vous vous êtes vautrée.


.................................

Publié le 31.03.2020 à 18:57

[COVID-19] Pourquoi les responsables de cette crise sanitaire seront jugés. Me de Castelnau explique

On voit se multiplier les articles exonérant sans avoir l’air d’y toucher, comme celui que notre porte-parole a taillé en pièce ce matin.

On voit se multiplier les appels à « l’union » de gens qui viennent de réaliser que ah ben merde, là ça risque de saigner et ah ben merde, on risque de les tenir responsable, ah ben merde et leur rente, leur position…

On charge la Chine qui n’est en rien responsable de la gestion faite de cette crise en France.

Bref, l’angoisse est palpable et commence à se muer en agressivité, comme celle de Macron taxant d’irresponsables ceux qui cherchent à faire des procès.

Il va falloir qu’il comprenne une chose, Jupiter: si les responsables ne sont pas jugés, alors un gros paquet de gens auront l’envie irrépressible de se faire justice eux-mêmes, ce qui provoquera immanquablement des passages à l’acte.

Ici le billet de Me Régis de Castelnau qui nous explique à quel feu on va les faire cuire et à quelle sauce on va les manger.


.................................

Publié le 31.03.2020 à 16:20

[COVID-19, masques] Et Macron continue dans le grand n’importe quoi… 4 milliards d’euros d’investissements dans la production de masques…

Est-il complétement crétin ou bien continue t-il a nous prendre pour des crétins ?

Investir 4 milliards d’euros dans la production de masques et de respirateurs en France ne résout rien!

Il a par ailleurs qualifié «d’irresponsables» ceux «qui cherchent déjà à faire des procès» quant à la gestion de la crise. (‘Le gouvernement face à une épidémie de plaintes au pénal).

Mais Manu, on ne cherche pas à faire des procès! On dépose plainte et les procès auront lieu le moment venu. Confinés, on a beaucoup de temps de cerveau de libre. On le consacre donc à des choses constructives, comme s’assurer que ceux qui sont responsables de cette catastrophe qu’est la gestion de cette crise ne soient plus jamais aux responsabilités et paient leur dette (de sang) à la société. C’est faire œuvre de progrès de s’assurer que les erreurs du présent ne se reproduisent pas à l’avenir, non?

Les masques, on a en a besoin maintenant, là tout de suite! C’était mi-janvier qu’il fallait lancer tout ça, car on savait ce qui se passait en Chine.

Quand sera t-elle en ligne cette nouvelle capacité de production? Dans 6 mois? Dans 8 mois? Dans un an? On en aura plus besoin!

Avec un stock stratégique qui aurait du être de 1 milliard d’unités, il suffit de pouvoir augmenter la capacité de production nationale de 50% pour pouvoir tenir à plein régime plus d’un an! Pas besoin de 4 milliards pour cela! Avec un stock d’un milliards de masques, notre système de santé qui en consomme à plein régime 40 millions par semaine tient 7 mois! Il suffit donc qu’on soit capable d’avoir une capacité de production mensuelle équivalente à 1,5 semaines de consommation pour que tout se passe bien, soit une capacité de 60 millions de masques/mois, le stock ne servant qu’à (a) amortir le lead-time de la montée en charge de la production et (b) créer un buffer de sécurité.

On n’est pas fichus de distribuer convenablement ceux qui arrivent au hôpitaux, EPHAD, praticiens libéraux et aux pharmacies! Tout ça parce que les génies de l’Élysée et du gouvernement ne sont pas foutus de savoir et comprendre comme s’organise une chaîne logistique dans le secteur particulier qu’est celui de la santé!

Ils ont confié la distribution des masques à GEODIS, la filiale logistique de la SNCF qui n’y entend rien au lieu d’utiliser les grossistes/distributeurs/répartiteurs spécialisés du secteur médical avec lesquels les masques peuvent être distribués aux utilisateurs 24h après leur arrivée en France…

Et bien sûr, les masques arrivent où? A Paris, là où tous les français habitent et où tous les hôpitaux se trouvent, c’est bien connu!

Faire arriver par roulement les cargaisons dans chaque région de France, non? Pas possible, histoire d’être au plus prêt des utilisateurs qui en ont un besoin urgent?

Branquignols de la start-up nation…


.................................

Publié le 31.03.2020 à 13:03

[COVID-19] Pot de caste : la bourgeoisie française dans l’espérance d’une réécriture de l’histoire en direct + le dépistage du coronavirus

En illustration, une capture d’écran du mur de Jean-Damien Mermillod-Blondin, le maire de Corenc (mon maire donc), deuxième commune la plus riche de France par le revenu par tête de pipe de ses habitants.

L’article du Huffpost remplit parfaitement cette fonction d’évacuer la réalité au profit d’intérêts minoritaires et pas vraiment généraux. C’est un monceau – que dis-je! – cet article est l’épitomé de l’hypocrisie et du déni bourgeois, vous savez, celui qui fit faire à Chabrol l’intégralité de ses films…

Ceci n’est pas une attaque personnelle contre le maire de ma commune. C’est une simple illustration des sempiternels réflexes de la bourgeoisie française, qui se rue sur toutes les explications faciles ne dérangeant ni sa psyché ni son inébranlable foi en le maintien et en la permanence de son statut, dans un avenir proche comme lointain.

Non M. le Maire, cet article n’est pas factuel et est au contraire très partisan, puisqu’il propose une version réécrite de la réalité qui convient à une partie spécifique de la population sur la base de faits erronés, ce qui a pour résultat d’invalider toute remise en question et toute recherche, identification, jugement et punition des responsables.

Plus de précisions dans le pot de caste ci-après

Pot de caste réécriture bourgeoise de l’histoire

On se croirait le 07 juin 1945! Tout le monde résistant, surtout les collabos et ceux qui n’ont rien fait. Certain voudraient que la réécriture de l’histoire ait commencé, sauf que là elle s’écrira devant des juges, de manière contradictoire, sans que certains puissent imposer leur version comme la seule vraie. La vérité va s’établir et non pas être dictée. Et ça va être sanglant (tant mieux).

Les faits sont connus. Le choix de ne pas agir rapidement (par exemple en déclenchant le plan pandémie au plus tard dès l’alerte de l’OMS) contre cette épidémie fut délibéré. Il s’agit d’une décision prise en pleine et totale connaissance de cause, ce qui est criminel.

Et bien sûr, les « comités scientifiques » de Macron sont perclus de conflits d’intérêts au point qu’il va s’agir de porter plainte au pénal contre certains de leurs membres!

Le complexe sanitaro-industriel fera l’objet d’un pot de caste ultérieur (et là, vu la longue expérience de plusieurs de nos membres du renseignement industriel et commercial notamment dans la pharma, ça va être sourcé et documenté de manière exhaustive).


.................................

Publié le 30.03.2020 à 22:25

[COVID-19, Macronistan] Mme Chalas, tout ce que vous avez fait est briquer vos boutons de porte et vos interrupteurs

Vous avez fini de jouer à la dame patronnesse?

On vous l’a dit: le jour d’après, on viendra vous chercher et vous tiendra comptables.


.................................

Publié le 30.03.2020 à 18:36

[COVID-19, masques] A t-on encore besoin de l’état dans cette crise ? Médecine spectacle

Même avec une chose aussi simple que la répartition des masques, ils mentent:

Cette capture d’écran est extraite de cette enquête de médiacités.

Faire venir des millions de masques de Chine à Paris, c’est simple: il suffit de charger l’avion cargo.

En revanche les répartir selon les besoins de manière équitable en France, hein…

Après la politique spectacle, voici la médecine spectacle!

On transfère des malades d’une région à l’autre en avion, en hélico, en TRGV sanitaire alors que :

(a) l’utilité pour le patient est quasiment nulle

(b) le coût de transfert d’un malade finance à lui seul la création de 2 lits en réanimation supplémentaires

(c) les personnels mobilisés pour ces transferts font cruellement défaut dans leurs services

Bref, quand il s’agir de déplacer des patients,avec une logistique extrêmement lourde et coûteuse on sait faire mais:

(a) distribuer aux hôpitaux et aux EPHAD des masques emballés dans des cartons avec des code barres CPU, on ne sait pas faire

(b) mettre œuvre les mesures du plan pandémie, ériger des barrière sanitaires, on ne fait pas

Ces malades transférés sont utilisés par Macron et son gouvernement comme des animaux de cirque dans un show obscène qui ne vise pas à sauver des vies, mais sauver le derrière de Macron et de son gouvernement.

Lancer une campagne de tests généralisée (les allemands réalisent plus de 500 000 tests par semaine), c’est bien sûr hors de question.

Et pendant ce temps là, les sempiternels Diafoirus parisiens continuent d’injurier le Pr. Raoult et son équipe et de refuser qu’on utilise un traitement plus que prometteur au motif que les études empiriques du Pr. Raoult n’ont pas de groupe témoin, c’est à dire de groupe à qui on administre pas le traitement… Appel aux volontaires: quels sont les malades du COVID-19 qui veulent faire partie du groupe témoin et ne pas recevoir de traitement, donc risquer d’y rester? Ces Diafoirus, on ira également les chercher.

Nous voyons le même Landerneau , y compris la baderne pédophile, se déchaîner et user des mêmes arguments qu’avec les gilets jaunes. Cohn-Bendit, Cohen, Ferry, Apathie etc.

Alors que l’éthique la plus élémentaire commande de prescrire si les patients positifs le demandent.

Bref, ce que nous disons depuis le début de la crise est patent: on se débrouillera mieux sans Macron, son gouvernement, la haute fonction publique et les instances officielles de santé parisiennes qu’avec.


.................................

Publié le 29.03.2020 à 16:51

[COVID-19, BREAKING NEWS] Le tribunal administratif de Guadeloupe enjoint le CHU et l’ARS d’acheter les doses d’Hydrooxychloroquine, d’Azithromicine et un nombre de tests suffisants pour « couvrir les besoins présents et à venir »

Merci Régis de Castelnau!

Voir son analyse et l’ordonnance du TA dans Vu du droit.

« Concernant en particulier le traitement préconisé par le professeur Raoult, la juridiction a procédé à une évaluation des risques. En effet concernant les effets de ce médicament, trois conséquences sont possibles.

– Tout d’abord soit le médicament est efficace et auquel cas le bénéfice est évident.

– Soit il n’est pas efficace et auquel cas vu son très faible coût cela n’aurait pas d’importance.

– Soit il peut mettre en danger les patients, auquel cas il appartient au corps médical qui connaît parfaitement et depuis longtemps les contre-indications de ces médicaments de ne pas l’utiliser. »

Comme quoi le bon sens n’est définitivement pas parisien.


.................................

 

30 [ 7 mn ]