LeMedia-Presse

Publié le 22.08.2019

Le nouveau conseiller d’Édouard Philippe est un ancien militant de l’extrême-droite italienne

Sandro Gozi, 51 ans, conseiller d’Edouard Philippe depuis ce mois d’août, a été membre d’une formation d'extrême droite italienne dans les années 1980 et 1990. C’est ce que révèle, preuves à l’appui, le journal Il Primato Nazionale, proche de la formation néo-fasciste italienne Casa Pound. LIRE
..................................................

Publié le 22.08.2019

G7 : Au Pays basque, l’État montre les muscles

Le sommet des « dirigeants de la planète », qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août, s’annonce comme l’un des plus restrictifs en termes d'ouverture à la société civile. Si la France traverse la période la plus répressive de son histoire récente, les autres États du groupe ont eux aussi durci progressivement, depuis le sommet de Seattle, les stratégies de maintien de l’ordre pour faire face aux mobilisations altermondialistes. LIRE
..................................................

Publié le 15.08.2019

Iñigo Errejón : « Il est nécessaire que les forces de transformation et d’émancipation ne laissent pas l’idée de nation à la droite » (2/2)

Une rencontre avec Íñigo Errejón, cofondateur de Podemos, aujourd’hui éloigné du parti-mouvement de la gauche espagnole sur la base de solides divergences théoriques. Dans cette seconde partie de notre entretien, mené le 29 juin 2019 : stratégies et division des gauches à Madrid ; retour de l'extrême-droite avec Vox, "infanterie du bloc réactionnaire" ; possibilités d'un autre patriotisme. LIRE
..................................................

Publié le 06.08.2019

Iñigo Errejón : « L’unité de ceux d’en bas est plus grande et plus importante que l’unité de la gauche » (1/2)

Une rencontre avec Íñigo Errejón, cofondateur de Podemos, aujourd’hui éloigné du parti-mouvement de la gauche espagnole sur la base de solides divergences théoriques. Dans la première partie de notre entretien : perspectives du mouvement des Gilets Jaunes, échecs et succès de Podemos, et pertinence du clivage gauche-droite. LIRE
..................................................

Publié le 05.08.2019

En Colombie, des leaders sociaux tombent sous les balles par centaines

Les assassinats de ces paysans, activistes et militants hantent le premier anniversaire du gouvernement droitier d'Iván Duque, opposé à l'accord de paix entre l'ex-guérilla des FARC et l'État. LIRE
..................................................

Publié le 01.08.2019

En Marche vers l’État policier

"L'été, ce moment où les cadavres remontent à la surface de la Loire". Après Zineb Redouane, Steve Maia Caniço, les dizaines d'éborgnés et de mutilés, la répression des "décrocheurs" de portraits d'Emmanuel Macron, Denis Robert tente de répondre à une interrogation lancinante : la France est-elle devenue un État policier ? LIRE
..................................................

Publié le 30.07.2019

« La tête haute » : Postiers grévistes des Hauts-de-Seine, le récit d’une lutte victorieuse

Entre actions coup de poing, occupations et assemblées générales, les postiers grévistes des Hauts-de-Seine ont conclu, après quinze mois de grève, un protocole de fin de conflit avec la direction de La Poste. Retour sur une mobilisation historique. LIRE
..................................................

Publié le 25.07.2019

En Équateur, une rupture au goût de régression

La bataille politique s’intensifie entre l'ex-président Rafael Correa et son successeur Lenín Moreno, pourtant élu lui aussi sous les couleurs d’une « révolution citoyenne » dont il ne reste plus grand chose. LIRE
..................................................

Publié le 23.07.2019

« Premières de corvée » : le labeur oublié des travailleuses domestiques

Dans « Premières de corvée », le journaliste Timothée de Rauglaudre raconte le quotidien des travailleuses domestiques et s’interroge sur l’invisibilisation d’un secteur aux conditions de travail particulièrement difficiles. Entretien. LIRE
..................................................

Publié le 12.07.2019

La santé mentale des exilés est au plus bas, dans l’indifférence générale

Les mauvaises conditions d’accueil accentuent la souffrance psychique d'exilés déjà affaiblis par un rude parcours migratoire. Plusieurs ONG alertent pourtant et s'inquiètent de la fermeté de l'État.  LIRE
..................................................