Médias généralistes
FTVI ★ L'Humanité ★ INSEE ★ Médias Libres ★ LCP ★ Le Monde ★ La Tribune ★ Le Figaro ★ Toutel'Europe ★  France24 ★ Mediapart ★ L'AutreQuotidien ★ Reporterre ★ LeMedia-Presse ★ Rézo ★ Les Répliques ★ Six Mois

 INSEE

Les dernières mises à jour, les parutions d’indicateurs conjoncturels et de publications

Publié le 19.02.2019 à 18:00

Entreprises, enfants : quels rôles dans les inégalités salariales entre femmes et hommes ?

Dans le secteur privé, la plus forte concentration de femmes que d’hommes de mêmes compétences productives dans des entreprises généralement moins rémunératrices compte pour 11 % des inégalités de salaire horaire selon le sexe. Cet effet dû aux écarts de répartition entre femmes et hommes entre entreprises s’amplifie à la naissance des enfants, en particulier à celle du deuxième enfant : il est près de deux fois plus important entre mères et pères qu’entre femmes et hommes sans enfant. La hausse de l’effet de répartition au cours du cycle de vie familiale est liée à une présence plus forte des mères dans les entreprises proches de leur domicile et offrant un temps de travail plus flexible. Les sorties du marché du travail des mères de jeunes enfants influent aussi sur l’évolution de l’effet de répartition les années suivant la naissance. Concilier vies familiale et professionnelle peut aussi conduire à des contraintes réduisant les opportunités salariales des mères. Les mères changent moins souvent d’employeur que les pères et travaillent plus souvent dans des entreprises où la part de salariés rémunérés au Smic est plus importante. Ces dynamiques de carrières moins favorables s’ajoutent à la baisse de salaire qui suit une naissance pour les mères et non pour les pères. Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.02.2019 à 14:00

Immatriculations de véhicules neufs en 2018

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.02.2019 à 12:00

Les index Bâtiment, Travaux publics et divers de la construction en novembre 2018

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.02.2019 à 08:45

Forte hausse des créations d’entreprises en janvier 2019

En janvier 2019, le nombre total de créations d’entreprises tous types d’entreprises confondus est en forte hausse (+13,8 % après +0,6 % en décembre, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables). Les créations d’entreprises classiques augmentent (+4,4 % après −0,8 %) et les immatriculations de micro-entrepreneurs s’envolent (+25,4 % après +2,3 %). Continuer la lecture
..................................................

Publié le 14.02.2019 à 11:00

Taux de chômage selon le sexe et l'âge au quatrième trimestre 2018

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 14.02.2019 à 08:45

Les seniors, plus souvent en emploi en Île-de-France et dans l’Ouest de la France

En 2017, en France métropolitaine, 61 % des 50-64 ans sont en emploi. Ce taux est minimal dans les Hauts-de-France (56 %) et culmine à 69 % en Île-de-France.Le taux d’emploi des seniors hommes est quasiment identique dans toutes les régions. Ce n’est pas le cas pour les femmes de 50 à 64 ans : 52 % de celles résidant dans les Hauts-de-France sont en emploi, contre 67 % de celles domiciliées en Île-de-France.L’Île-de-France est une région atypique : le taux d’emploi des seniors y est élevé. Ceci s’explique par le fait que les cadres y sont surreprésentés et y restent en emploi plus longtemps que les autres catégories socioprofessionnelles. De plus, les départs d’Île-de-France sont plus nombreux aux âges de la retraite que dans les autres régions.Dans les régions de l’Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire), les taux d’emploi sont supérieurs à la moyenne de province bien que ces régions attirent de nombreux seniors à l’âge de la retraite. Excepté en Centre-Val de Loire, le taux de chômage des 50-64 ans y est inférieur à la moyenne de province.Dans les Hauts-de-France, le taux d’emploi est faible pour les seniors, et plus généralement pour l’ensemble des 15-64 ans. De plus, le chômage des seniors y est plus important qu’en France métropolitaine. Continuer la lecture
..................................................