Revues - Idées
Alencontre ★  Ballast ★  CQFD ★  Le Comptoir ★  Contretemps ★  ESSF ★  Editeurs ★  Frustration ★ Grozeille ★  Jef Klak ★  Lignes de crêtes ★  Le Monde Diplomatique ★  Lundi matin ★  NonFiction  ★  Période ★  Smolny ★  Terrestres ★  Usbek & Rica ★  Vacarme ★  La Vie des idées

 Bastamag!

Média d'information en ligne indépendant sur l'actualité écologique et sociale. En accès libre, sans publicité et sans actionnaires. License CC BY-NC-ND 3.0

 Articles complets

Publié le 16.07.2019 à 06:00

Pourquoi l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne mobilise autant contre lui

En appelant à examiner et ratifier « au plus vite » l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, Emmanuel Macron donne carte blanche aux multinationales pour imposer leur droit, au risque de surcroît d'aggraver le réchauffement climatique. Les députés français peuvent cependant encore s'y opposer, à l'occasion du vote à l'Assemblée nationale le 17 juillet, et alors que la majorité LREM commence à se diviser. Voici les cinq raisons pour lesquelles ce traité suscite une si forte opposition. (...)

- Décrypter / , , , , ,  Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.07.2019 à 12:30

Occupation du Panthéon : « Ils ont voulu terroriser des gens qui ont relevé la tête, et qui n'ont plus peur »

Le symbole est fort : les « sans-visages » de la République française – travailleurs sans papiers, mal-logés, sans-voix – entourant l'autel dédié à la Convention nationale de la Révolution française. L'action d'occupation du Panthéon par « les gilets noirs », sans aucune dégradation, ce 12 juillet, a été ensuite violemment réprimée par la police alors qu'ils demandaient simplement à communiquer leurs revendications au gouvernement. Basta ! était sur place.
Le symbole était puissant. Vendredi 12 juillet, en (...)

- Résister / , , , , , ,  Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.07.2019 à 10:57

« Nous avons abandonné le travail et sa richesse à des abrutis de l'économie qui ne pensent qu'au fric »

Voici le podcast de la troisième et dernière émission consacrée par Radio Parleur et Bastamag au procès de France Télécom, à la souffrance au travail et aux manières d'agir pour contrer un management qui oppresse et rend malade. Avec Rachel Saada, avocate et porte-parole du Syndicat des Avocats de France, Patrick Ackermann, délégué syndical central Sud PTT, et Béatrice Pannier, salariée de France Télécom / Orange depuis 37 ans. Je lis, j'aime, je vous soutiens
Pour rester en accès libre, Basta ! a (...)

- Débattre / , , , ,  Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.07.2019 à 10:15

« Monsieur Lombard », un brave homme, « qui incarne l'intérêt général »

Les plaidoiries des trois avocats de Didier Lombard, ancien PDG de France Télécom / Orange, sont venues conclure deux mois et demi d'un procès hors normes : celui de l'entreprise et de ses anciens dirigeants pour harcèlement moral. A écouter ses avocats, ce 11 juillet, « Monsieur Lombard » n'avait rien à faire sur les bancs du tribunal. Chronique de ce dernier jour d'audience.
Didier Lombard est un homme blessé. « Vous avez sauvé cette entreprise, je pense que vous méritez le prix du manager de l'année (...)

- Chroniques / , , ,  Continuer la lecture
..................................................

Publié le 12.07.2019 à 12:42

Bac 2019 : « Non, M. Macron, la grève n'est pas une prise d'otage »

Cédric Maurin est enseignant gréviste et n'a rendu les copies du bac que le 5 juillet. Dans cette lettre ouverte, il explique pourquoi cette action a été menée – le risque de suppression du bac comme diplôme national, ce qui entrainerait une rupture de l'égalité entre les élèves. Et il interpelle Emmanuel Macron sur l'emploi d'éléments de langage visant à faire passer les professeurs grévistes pour des preneurs d'otages.
Lettre ouverte à Emmanuel Macron, Président de la République Française
M. Emmanuel (...)

- Débattre / ,  Continuer la lecture
..................................................

Publié le 12.07.2019 à 12:11

Des postières en grève depuis plus de 50 jours : « C'est encore plus dur à la campagne »

Les luttes s'enchaînent à la Poste. Alors que les postiers des Hauts-de-Seine viennent de terminer un mouvement de grève de quinze mois, après avoir obtenu en partie gain de cause (voir notre article), une grève est également en cours à Miélan, une petite commune du Gers où des postières ont cessé le travail depuis le 21 mai. Ces dernières demandent plus de moyens suite à une nouvelle réorganisation de la distribution du courrier, qui a entraîné la suppression d'une tournée. Ce centre de courrier a la (...)

- En bref / , , ,  Continuer la lecture
..................................................

1