Au fil du Web

notes & signets

Notes | Ecologie | Politique | Idées | Bouquins | Numérique | Tout

11.08.2020 à 19:17 ⎆  Signets

Pour un communisme luxueux

Frédéric Lordon

Les blogs du Diplo, 11 août 2020

«Si le communisme est une proposition grise, il perdra la bataille imaginaire. Mais il n’a nullement à l’être. C’est même tout le contraire. Il n’y aucun paradoxe à soutenir qu’il peut être, et qu’il doit être, luxueux. C’est-à-dire mettre partout la lumière des choses belles et bien faites parce que tout le monde aura été mis dans les conditions de les faire belles et bien — les conditions de la garantie économique générale. »
Permalien

09.08.2020 à 07:00 ⎆  Signets

« Il n’y a rien de mystérieux dans le désastre de la gauche italienne »

Entretien avec Franco Turigliatto

CONTRETEMPS

Parfait pour s'épargner des bavardages inutiles. Franco (compa) sait de quoi il parle.
LP

Comment expliquer le « désastre » de la gauche italienne ? La question a pris une ampleur tout à fait particulière au cours de ces deux dernières années, alors que le pays a connu le gouvernement « le plus à droite de toute son histoire républicaine », une situation d’urgence sanitaire et l’aggravation sans précédent d’une crise économique larvée qui dure depuis près de trente ans.

Rien ne semble vouloir surgir de ce champ de ruine. Et pourtant, les derniers soubresauts politiques, fruits d’une longue incubation dans les entrailles de la Péninsule, forcent à prendre une respiration, un temps d’arrêt, une pause, dans le flux incessant des nouvelles, afin de rechercher les causes de l’effondrement sans appel de l’une des gauches les plus puissantes d’Europe après la Seconde Guerre mondiale.

Militant de longue date de la gauche radicale, ancien sénateur de Rifondazione comunista exclu en 2007 de ce parti pour avoir voté au Sénat contre l’intervention militaire italienne en Afghanistan, Franco Turigliatto a vécu de près, durant un demi siècle, les luttes, les victoires et les défaites du mouvement ouvrier ; il est aujourd’hui membre de Sinistra anticapitalista.
Permalien

02.08.2020 à 11:31 ⎆  Signets

« À quatre pattes sous les mobil-homes »

Renverse.co

Dans la série "premiers de corvées" , Francis raconte ses années passées à faire tourner un camping devenu “village vacances”. À mesure que le management s’immisce dans les “infrastructures de tourisme”, le corps de Francis s’use et refuse.
Permalien

01.08.2020 à 10:56 ⎆  Signets

Isabelle Stengers, "Résister au désastre"

stengers.png

« Ce qui nous attend n'est pas un big flash, une fin du monde brutale et instantannée. Non, quoi qu'il arrive, ça va se déglinguer pendant des siècles. Alors ma question est : que peut-on fabriquer aujourd'hui qui puisse éventuellement être ressource pour ceux qui viennent. »

Formée à la chimie, la philosophie, Isabelles STENGERS, héritière de Gilles Deleuze et Félix Guattari est l'une des grandes penseuses de l'écologie en langue française. Un dialogue avec Marin SCHAFFNER, auteur d' Un sol commun (Wildproject,2019)

En ligne & gratuit, 88 pages

Permalien

31.07.2020 à 10:39 ⎆  Signets

Sibérie : la vague de chaleur et les incendies libèrent du méthane qui risque de rendre "hors de contrôle" le changement climatique, alerte un membre du GIEC

France-Info / François GEMENNE

Ces feux et cette chaleur en faisant fondre le permafrost risquent de libérer "des virus et des bactéries" encore inconnus ainsi que du méthane faisant encore grimper le thermomètre, estime François Gemenne.

Permalien