Au fil du Web

notes & signets

NotesBouquinsEcologieEuropeIdéesInternationalForêtPolitiqueNumériqueTwitter


19.09.2020 à 10:39
⎆ Ecologie

larrere.md.jpg
Ce petit essai est bâti autour de l' idée suivante: l’écologie radicale ne doit pas se laisser absorber dans un courant qui finalement dessert ses objectifs.
Aucune polémique déplacée, il n’est pas question, pour Catherine et Raphaël Larrère, de nier que nous connaîtrons des catastrophes dans un futur plus ou moins proche. Ce qui est essentiellement pointé est l'effet de sidération...catastrophique des thèses globalisantes de la collapsologie (jugées ici ni vraies, ni fausses).
C’est en politisant l’écologie et en adoptant un point de vue local que s'ouvriront de nouvelles et multiples possibilités d’action. Loin de minimiser la catastrophe on parviendra peut-être ainsi à l'éviter – car elle est évitable. Et que l'urgence des urgences est de gagner résolument et collectivement en puissance d'agir.
L'essai politique de la rentrée 2020, amha :)
L.P

Permalien

19.08.2020 à 01:48
⎆ Ecologie

par Eymeric Caron, journaliste, écrivain, fondateur de Révolution écologique pour le vivant (REV) - Libération

Le patron de la Fédération nationale chasseurs, Willy Schraen sort un livre dans lequel il dit toute sa détestation de ceux qui remettent en cause sa passion, écologistes en premier lieu. Un positionnement qui bénéficie «d’inacceptables» relais politiques, selon l'écrivain Aymeric Caron.
Permalien

18.08.2020 à 17:57
⎆ Ecologie

Association Francis Hallé pour la Forêt Primaire

Gilbert Cochet et Béatrice Kremer-Cochet

Les naturalistes Gilbert Cochet et Béatrice Kremer-Cochet parcourent l’Europe pour rendre compte de l’évolution de nos écosystèmes. Ils viennent de publier L’Europe Réensauvagée, puissant plaidoyer pour la restauration d’espaces naturels en libre évolution. Ils nous livrent leur lecture du nouvel épisode de sécheresse historique que nous avons traversé et nous expliquent pourquoi des espaces naturels réellement protégés, en particulier les forêts, représentent la meilleure solution face à la Crise climatique. Tous deux militent pour la création d’une grande forêt primaire en Europe de l’Ouest aux côtés du botaniste Francis Hallé. Rencontre.

« Comme nous sommes des imbéciles industrieux, il faut qu’on gère alors que la forêt fait tout, y compris de l’eau propre ! Mais on préfère la salir pour la rendre propre ensuite. »
Gilbert Cochet.

« Depuis 4 milliards d’années, la Nature fait de la R&D. Et elle s’en sort très bien toute seule ! »
Béatrice Kremer-Cochet.
Permalien