Fils grenoblois

INFOS EPINGLEES Ressources AssociationsFr-Bleu IsèreGre'NetFr3-AlpesAgenda PMO Gilets JaunesMusik Mix DL-Isère Numothèque

 

Le Dauphiné Libéré - Isère Sud
Dauphiné Libéré - ISÈRE

Les contenus sont réservés aux abonnés

Le 29.05.2020 à 23:54

Trump annonce que les États-Unis mettent fin à leur relation avec l’OMS

00h10 : Ce direct est terminé merci de nous avoir suivis.

22h54 : Près de 1 000 morts au Chili

L'épidémie de Covid-19 ne cède pas au Chili, où le nombre de morts atteint désormais 944 et les contaminations 90 638, selon les derniers chiffres officiels. En 24 heures, 3 695 cas de coronavirus ont été enregistrés dans le pays sud-américain de 18 millions d'habitants, et 54 personnes sont mortes de la maladie. La veille, 49 personnes étaient décédées.

22h50 : Un dépistage massif révèle trente cas de Covid dans une école militaire

Une campagne massive de dépistage mené cette semaine sur le site de l'école militaire de Saint-Maixent-L'Ecole (Deux-Sèvres), a permis d'identifier 30 cas positifs, qui ont été isolés, sur plus de 1900 personnes testées, ont annoncé ce vendredi l'Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture.

Le point sur la situation ce vendredi soir

En France

- Depuis la levée du confinement le 11 mai, 109 foyers de Covid-19 ont été repérés en France mais aucun n’a pour l’instant été à l’origine d’une dissémination de l’épidémie, selon l’agence sanitaire Santé publique France.

- Le gouvernement a annoncé un "plan de soutien massif" de 4,5 milliards d’euros pour les collectivités, dont 2,7 milliards d’euros aux départements, espérant atténuer les conséquences de la crise économique et sociale qui se profile.

- La chute du PIB a atteint 5,3% au premier trimestre, marqué par le début du confinement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et avant le plongeon attendu au deuxième trimestre.

- Les règles de distanciation dans les transports en commun liées à la crise sanitaire vont être assouplies pour permettre "une affluence plus importante aux heures de pointe" et de "partir en vacances en TGV".

Dans le reste du monde

- Le bilan des morts s’est encore alourdi en Russie et l’Asie, notamment la Corée du Sud, craint une rechute.

- Les Etats-Unis, qui ont franchi la barre des 100 000 décès, restent de loin le pays le plus touché en nombre de cas (plus de 1,7 million) comme de décès (101 621 dont 1 297 jeudi).

- Donald Trump a annoncé vendredi mettre fin à la relation entre son pays et l’OMS, qu’il accuse depuis le début de la pandémie de coronavirus de se montrer trop indulgente avec Pékin.

21h39 : New York annonce un prochain déconfinement partiel

Le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo, a annoncé prévoir une levée partielle du confinement pour la ville de New York la semaine du 8 juin, à condition que les indicateurs de santé publique soient satisfaisants. Cet assouplissement ne concernerait qu’une partie de l’économie, principalement le bâtiment et l’activité manufacturière, dans le cadre de la première phase d’un plan de réouverture.

21h26 : Pas de reprise de l’épidémie selon Santé publique France

Depuis la levée du confinement le 11 mai, 109 foyers de Covid-19 (ou "clusters") ont été repérés en France mais aucun n’a pour l’instant été à l’origine d’une dissémination de l’épidémie, selon l’agence sanitaire Santé publique France.

Plus largement, il n’y a "pas de signaux en faveur d’une reprise de l’épidémie".

Photo Geoffroy VAN DER HASSELT/AFP

21h04 : Trump suspend l’entrée aux Etats-Unis de Chinois présentant un "risque" pour la sécurité

Le président américain a annoncé que les États-Unis suspendaient l’entrée sur leur territoire de ressortissants chinois présentant un "risque" potentiel pour la sécurité des États-Unis.

20h56 : Trump annonce que les États-Unis mettent fin à leur relation avec l’OMS

Le président américain a annoncé mettre fin à la relation entre son pays et l’OMS, qu’il accuse depuis le début de la pandémie de coronavirus de se montrer trop indulgente avec Pékin.

Parce qu’ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises

"Parce qu’ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd’hui à notre relation avec l’Organisation mondiale de la Santé et rediriger ces fonds vers d’autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent", a déclaré Donald Trump devant la presse.

Photo AFP

20h37 : Jean-Luc Reitzer : "Je ne voulais pas mourir, j'ai encore des choses à faire"

Dans une interview à L'Alsace, le député LR du Haut-Rhin, premier parlementaire atteint du Covid-19 et dont le pronostic vital a été engagé, raconte cette "expérience", sa reconstruction, et évoque son avenir.

Pour un homme, vous savez, c’est une leçon de vie

"Les souvenirs des quatre semaines de coma sont ceux que ma femme a compilés, tous les jours. Moi, je ne me souviens de rien, hormis de cauchemars. Pour un homme, vous savez, c’est une leçon de vie."

20h10 : Olivier Véran à Dijon ce vendredi après-midi

Olivier Véran, ministre de la Santé, était à Dijon ce vendredi après-midi au lendemain de l'annonce par le Premier ministre de la phase deux du déconfinement rapporte Le Bien Public. Il a choisi le CHU pour initier le lancement de la concertation territoriale du "Ségur de la santé", une grande concertation sur l'avenir de l'hôpital, de la médecine de ville, du secteur médico-social et du grand âge.

52 nouveaux décès en 24 heures, la baisse en réanimation se poursuit

Le bilan de l’épidémie de coronavirus s’est alourdi à 28 714 morts (+ 52 en 24 heures) alors que le nombre de patients en réanimation continue à baisser, selon des chiffres communiqués vendredi par la Direction générale de la Santé.

Alors que le gouvernement a lancé jeudi la phase 2 du déconfinement, 1 361 malades gravement touchés par le coronavirus étaient soignés en réanimation vendredi, soit 68 de moins que la veille.

En 24 heures, le nombres de décès enregistrés dans les hôpitaux est de 61, mais celui des morts dans les Ehpad et autres établissements a lui été corrigé à la baisse, portant le bilan total à 52 morts supplémentaires à la date de vendredi.

Le virus a fait 18 387 morts dans les hôpitaux français, et 10.327 dans les Ehpad et autres établissements.

Quatre régions (Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 73% des patients hospitalisés en réanimation.

19h22 : "Une étude aux résultats effarants"

Dans une tribune au Figaro  le professeur Didier Raoult fustige la qualité de certaines publications scientifiques comme The Lancet. Cette revue a récemment publié une étude controversée soulignant la dangerosité de l'hydroxychloroquine, molécule utilisée par Didier Raoult pour traiter ses patients contre le coronavirus.

Le Lancet  a publié une étude aux résultats effarants pour qui a réellement vu et traité des malades

Photo AFP

19h20 : Plus de 360 000 décès dans le monde

En cinq mois, depuis son apparition déclarée fin décembre à Wuhan (Chine), le coronavirus a tué 360 419 personnes et en a contaminé plus de 5,8 millions selon des chiffres officiels sans doute en-deçà de la réalité.

19h18 : La Russie, troisième pays le plus touché

La Russie a enregistré un nouveau record quotidien de décès (232), portant le total à 4 374 morts et à 387 623 cas, ce dernier chiffre faisant d’elle le troisième pays au monde le plus touché pour le nombre de contaminations derrière les États-Unis et le Brésil. Selon les données publiées vendredi, la progression de l’épidémie semble stabilisée, avec 8 572 nouveaux cas en 24 heures, un niveau stable depuis une dizaine de jours. 

18h02 : Les casinos pourront rouvrir mardi (mais uniquement avec les machines à sous)

Les casinos pourront rouvrir mardi dans les zones vertes, mais seules les machines à sous et les formes électroniques de jeux seront autorisées, les jeux de table restant proscrits pour l’instant, a annoncé la profession. Un décret sera publié au cours du week-end concernant la reprise d’activité des casinos, alors que les bars et restaurants sont autorisés à rouvrir le 2 juin dans les zones "vertes", mais seulement en terrasse dans les zones "orange" comme l’Ile-de-France. 

LFI dénonce la "multiplication" des "violences policières" pendant l’état d’urgence sanitaire

Les députés LFI dénoncent la "multiplication" des "violences policières" depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. Ils "exhortent le Premier ministre à agir" face à "cette situation délétère", dans un courrier adressé à Edouard Philippe.

Selon les Insoumis, "plusieurs personnes sont décédées suite à des contrôles de confinement dans des circonstances souvent troubles" et des "situations de violences se sont multipliées, aux Ulis, aux Lilas, à Villeneuve-La-Garenne, à Lille, à Roubaix, à Tourcoing, à Marseille".

Les Insoumis réclament des "mesures d’urgence" pour rétablir "un rapport de confiance et de bienveillance" entre policiers et citoyens. Ils proposent notamment la mise en place des "récépissés de contrôle d’identité", "la démilitarisation des équipements" en interdisant les "LBD", et l’association des "instances locales" ou des "comités de quartiers" aux patrouilles de police.

17h37 : Lille exonère de taxe sur les terrasses pour toute l’année

Les restaurants, cafés et bars de Lille ne paieront pas de taxe sur les terrasses pendant toute l’année, a annoncé la mairie, pour les "accompagner" après deux mois et demi fermeture imposée pour lutter contre la pandémie.

17h30 : Le Danemark rouvre ses frontières aux Allemands, Norvégiens et Islandais

Le Danemark a annoncé l’ouverture le 15 juin de ses frontières aux ressortissants allemands, norvégiens et islandais, repoussant à la fin de l’été l’entrée sur son territoire des ressortissants des autres pays de l’UE et du Royaume-Uni. "Nous tablons sur une ouverture aux autres pays de l’espace Schengen et à la Grande-Bretagne à la fin de l’été", a dit la Première ministre danoise.

17h01 : Un plan global de 4,5 milliards d’euros pour les collectivités

Le gouvernement a présenté ce vendredi un plan global d’urgence pour les collectivités de 4,5 milliards d’euros, dont 2,7 milliards d’euros pour les départements, afin de faire face à la crise du coronavirus.

Edouard Philippe avait déjà dévoilé une enveloppe de 1,75 milliards pour les communes et intercommunalités, qui comprenait 750 millions d’euros de compensations liées aux pertes de recettes fiscales.

Photo Thomas SAMSON/AFP

15h52 : La Grèce ouvre ses frontières aériennes à 29 pays le 15 juin

La Grèce a annoncé vendredi qu’elle allait ouvrir ses aéroports d’Athènes et de Thessalonique (nord) aux touristes en provenance de 29 pays du monde entier à partir du 15 juin, date du début de la saison touristique, selon le ministère du Tourisme.

Une quinzaine de pays de l’Union européenne (UE) figurent sur cette liste, dont l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, la Finlande, la République tchèque, les pays baltes, Chypre ou Malte ainsi que les pays balkaniques, voisins de la Grèce. Des touristes de l’Australie, du Japon, de l’Israël, du Liban, de la Chine, de la Nouvelle-Zélande ou de la Corée du Sud sont également autorisés à visiter la Grèce.

Photo Dimitris LAMBROPOULOS/AFP

15h43 : L’Etat aidera à pérenniser les pistes cyclables temporaires 

Le gouvernement, qui a triplé le fonds créé fin avril pour encourager la pratique du vélo, aidera par ailleurs les collectivités à pérenniser les pistes cyclables temporaires mises en place dans le cadre du déconfinement, a indiqué vendredi la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

«Il y a mille kilomètres de pistes cyclables temporaires qui sont déployés grâce aux collectivités territoriales (...) Je veux encourager très fortement les élus à poursuivre la dynamique», a indiqué Mme Borne lors d’une conférence de presse diffusée via Twitter.

Le gouvernement a mis en place un ambitieux «plan vélo» destiné à encourager les déplacements en vélo dans la phase de déconfinement entamée le 11 mai, afin d’éviter un report massif des transports en commun sur la voiture. Ces efforts sont accompagnés par l’aménagement dans de nombreuses villes de nouvelles pistes cyclables.

14h58 : Un nourrisson décède du Covid-19 en Suisse

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie du Covid-19, un nourrisson est décédé de la maladie en Suisse, après avoir été contaminé à l’étranger, a annoncé le ministère de la Santé vendredi.

«Ce décès ne concerne pas un écolier, c’est un nourrisson qui est décédé», dans le canton d’Argovie (nord), ont précisé les autorités. «Les enfants tombent moins souvent malades que les adultes, ils sont moins infectieux», mais «il peut y avoir de tels cas».

Le nourrisson avait été pris en charge avant son décès par l’hôpital universitaire de Zurich, mais il n’a pas été indiqué s’il souffrait auparavant d’autres maladies.

14h33 : Transports : les règles de distanciation vont évoluer pour davantage d’affluence

La discipline des Français dans les transports ouvre la voie à un assouplissement très prochain des règles de distanciation dans les transports en commun.

Cette assouplissement "va nous permettre (d’autoriser) une affluence plus importante aux heures de pointe, pour arrêter ce qu’on constate aujourd’hui : des files d’attente de plusieurs centaines de mètres à l’entrée de certaines gares et stations, a expliqué la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne. On voit bien que l’équilibre doit bouger et c’est ce qu’on va faire d’ici le 2 juin". Cet assouplissement concernera également les trains, a-t-elle ajouté: "tant que c’est possible, c’est important de garder cette distanciation, mais il faut aussi permettre aux gens de partir en vacances par exemple en TGV".

14h27 : Réouverture progressive des musées et monuments nationaux

Les grands musées devraient rouvrir progressivement d’ici la mi-juillet, avec port du masque obligatoire et visites sur réservation. Certains "réfléchissent" à élargir leurs horaires, a indiqué le ministre de la Culture Franck Riester.

Voici quelques dates prévisionnelles de réouverture : château de Versailles le 6 juin ; le château de Fontainebleau le 1er juillet ; le musée du quai Branly - Jacques Chirac le 9 juin ; le musée d’Orsay le 23 juin ; le Grand Palais et le Centre Pompidou le 1er juillet ; le musée du Louvre le 6 juillet ;  le musée Magnin (Dijon) le 16 juin ; le musée Marc-Chagall (Nice) le 20 juin ; le MuCEM (Marseille) le 29 juin.

14h12 : Pour Philippe Etchebest, 40% des restaurants pourraient fermer

Le déconfinement mardi des restaurants "n’est pas synonyme de fin de crise" : le médiatique chef bordelais Philippe Etchebest estime que 40% des restaurants fermeront "si rien ne bouge" et réclame un fonds de solidarité pour sa profession.

"Il y en a énormément qui ne pourront pas reprendre car avec la distance d’un mètre, de 30 couverts dans une petite salle, ils vont peut-être passer à 10. Et donc le seuil de rentabilité ne sera pas atteint", estime le chef.

13h41 : Le Sud en campagne auprès des estivants français

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur, privée de touristes étrangers, a lancé une campagne promotionnelle pour attirer les estivants français. Toutes les publicités renvoient vers un site, intitulé "On a tous besoin du Sud" et qui fédère le budget de 14 partenaires issus des départements et métropoles de la région, autour du Comité régional du tourisme (CRT) pour un total de deux millions d’euros.

Près de 3 000 spots télévisés, mettant en avant la convivialité, l’émotion et la nature, seront diffusés sur la plupart des chaînes nationales et 2 700 affiches déployées dans les villes ou les gares TER en région. Des dizaines de publicités seront également diffusés dans les médias régionaux, pour que les Niçois aillent en Provence et les Marseillais sur la Côte d’Azur.

13h12 : Vote d'un "dispositif spécifique" du chômage partiel

Le Sénat a donné son feu vert dans la nuit de jeudi à vendredi à un amendement du gouvernement qui créé un "dispositif spécifique" de chômage partiel, permettant "une réduction du temps de travail" compensée "en partie" par l'État.

L'amendement, voté lors de l'examen en première lecture d'un projet de loi portant des "dispositions urgentes face à l'épidémie de Covid-19", prévoit la possibilité d'un "régime d'activité partielle spécifique sous réserve de la conclusion d'un accord collectif ou de l'élaboration d'un plan d'activité réduite pour le maintien en emploi".

12h44 : Les Français appelés à consommer

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a appelé les Français à "ressortir" et "consommer" les 60 milliards d’euros "mis en épargne" pendant le confinement afin de "faire repartir" l’activité et "combattre" la crise économique et sociale.

"Je pense qu’il faut en tant que Français qu’on ose consommer, qu’on ose ressortir, maintenant qu’il y a les conditions sanitaires" pour le faire et "qu’on arrive mieux à vivre avec le virus", a-t-elle déclaré.

Chloroquine : des scientifiques s’inquiètent de l’étude du Lancet

Des dizaines de scientifiques dans le monde ont publié une lettre ouverte exprimant leurs "inquiétudes" sur les méthodes de la vaste étude parue dans le Lancet le 22 mai, qui a conduit l’OMS à suspendre les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine.

Les chercheurs soulignent "des inquiétudes liées à la méthodologie et à l’intégrité des données", et dressent une longue liste de points problématiques, du refus des auteurs de donner accès aux données à l’absence d’"examen éthique".

11h01 : L’État donnera "environ 750 millions d’euros" aux communes

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé un "plan de soutien massif et inédit" aux collectivités, "un mécanisme de compensation des recettes fiscales et domaniales" des collectivités à hauteur "d’environ 750 million d’euros" qui doit concerner entre 12 et 14 000 communes.

Cette enveloppe, qui sera contenue dans le 3e projet de loi de finances rectificative attendu mi-juin, permet d’éponger une partie des pertes engendrées par l’épidémie de coronavirus et évaluées à hauteur de 3,2 milliards d’euros pour 2020 pour les communes et intercommunalités. Au total, selon les estimations du gouvernement, les collectivités dans leur ensemble devraient voir leurs recettes diminuer d’environ 7,5 milliards d’euros en 2020.

Le chef du gouvernement a également indiqué qu’il allait doter "d’un milliard d’euros supplémentaires" des fonds pour accompagner les investissements "verts" des communes, à l’issue d’un réunion avec les représentants des associations de maires à Matignon.

10h51 : Port du masque dans les parcs ?

Dans les zones où ils étaient restés fermés, les parcs et jardins peuvent être réouverts à partir de samedi par les mairies, mais avec précaution. Les préfets pourront y rendre obligatoire le port du masque, selon un décret publié vendredi, ou refermer ces parcs, après avis du maire, si les règles de distanciation n’y sont pas respectées.

Les plages et les lacs devraient être de nouveau accessibles progressivement à partir du 2 juin. Les mariages pourront aussi être célébrés, a souligné Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, sur BFMTV/RMC.

10h43 : Les Galeries Lafayette à Paris rouvrent

Les Galeries Lafayette vont rouvrir ce samedi matin à la suite du feu vert de la préfecture de police, a annoncé vendredi le grand magasin parisien, fermé depuis près de trois mois.

Photo Ludovic MARIN/AFP

10h07 : Doublement des arrêts cardiaques en région parisienne au pic 

Le nombre d’arrêts cardiaques a doublé en région parisienne au pic de l’épidémie, qui tombait pendant le confinement, avec une réduction de près de moitié de la survie des patients concernés, selon des chercheurs.

Selon leur étude parue dans le journal The Lancet Public Health, seul un tiers environ de ces arrêts cardiaques "supplémentaires" enregistrés pendant cette période serait directement associé au Covid-19. Le diagnostic de Covid-19 a été confirmé et/ou suspecté chez 299 patients inclus dans l’étude (admis vivants et/ou ayant développé un arrêt cardiaque devant témoins). 33% environ du surplus de décès observé est directement associé au Covid-19.

"Le profil des patients est le même que d’habitude (2/3 d’hommes, autour de 69 ans)", indique Eloi Marijon du Centre de Recherche Cardiovasculaire de Paris (Inserm/Université de Paris) qui a mené l’étude. 

9h42 : Les huîtres restent au parc

Interruption des circuits de distribution, fermeture des restaurants, absence d’occasions festives : les huîtres de Charente-Maritime, près de la moitié des ventes françaises, ne trouvent pas preneurs pendant la crise sanitaire du Covid-19 et les ostréiculteurs craignent la faillite.

"L’ensemble de la profession a vu son chiffre d’affaires baisser des trois quarts", abonde Daniel Coirier, président du Comité régional de la conchyliculture de Poitou-Charentes.

8h30 : Des contrôles sur les routes ce week-end

La règle des 100 km est levée... mais à partir de mardi ! Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a informé que des contrôles routiers seront effectués pour ce week-end de Pentecôte sur les routes de l'Hexagone.

"Nous avons déjà été d'une grande tolérance sur cette règle car notre objectif n'est pas de sanctionner les Français avec des procès-verbaux mais de les protéger par des règles qu'ils doivent respecter, comme le Code de la route", a-t-il expliqué au micro de RTL, affirmant qu'il y "aura encore des contrôles sur les routes ce week-end, même si la finalité n'est pas de sanctionner mais d'appeler à la responsabilité de nos concitoyens", tout en rappelant que si la règle n'est pas respectée, on s'expose toujours à une amende de 135 euros.

8h26 : Séoul limite le nombre d'élèves dans ses écoles à cause d'une flambée de cas

La Corée du Sud a imposé vendredi 29 mai des restrictions quant au nombre d'élèves que ses écoles peuvent accueillir dans l'espoir de circonscrire de nouveaux foyers de contamination. Crèches, écoles primaires et collèges de la zone métropolitaine de Séoul, où vit la moitié de la population du pays, ne pourront accueillir qu'un enfant sur trois, et les autres devront suivre un enseignement à distance.

La Corée du Sud a enregistré jeudi sa plus importante flambée de nouveaux cas en près de deux mois (+79) pour un total de 11 402 cas enregistrés dans le pays. 

7h57 : Risque mortel deux fois plus élevé chez les cancéreux

Les personnes souffrant d'un cancer ont un risque deux fois plus élevé de mourir du Covid-19, comparativement aux personnes non cancéreuses. Plus le cancer a atteint un stade avancé, plus le risque de mourir est grand, a également démontré cette étude parue dans la prestigieuse revue médicale The Lancet.

Confirmant des conclusions déjà connues, les chercheurs ont également établi comme facteurs de décès aggravants l'avancement dans l'âge, le sexe masculin, la présence d'antécédents médicaux et la dépendance au tabac. 

7h11 : Des rumeurs déclenchent des violences au Mexique

Une mairie et plusieurs bâtiments ont été attaqués jeudi lors d'une vague de violences dans un village indigène au Mexique, à la suite de rumeurs autour du coronavirus propagées sur Facebook. 

A l'origine de cette attaque, des affirmations sur Facebook, relayées par des médias locaux, selon lesquelles "le coronavirus n'existe pas" et qu'un drone avait été abattu dimanche alors qu'il répandait une poudre blanche asséchant les poumons. Ce texte, truffé d'allusions politiques, évoquait alors une "attaque chimique" commanditée par les autorités régionales contre l'ethnie tzotzil.

6h52 : Mariage express au temps du coronavirus

"Vous pouvez retirer votre masque et embrasser la mariée". Deux septuagénaires américains, qui avaient décidé de passer leur confinement ensemble après un seul tête-à-tête, ont convolé jeudi en justes noces.

"En temps normal, on en serait encore à l’heure des rendez-vous galants", relève Linda Delk, 72 ans, la main serrée dans celle d’Ardell Hoveskeland, 78 ans. Mais le nouveau coronavirus les a forcés à passer à la vitesse supérieure, alors que leur histoire n’en était qu’à ses balbutiements.

Photo Andrew CABALLERO-REYNOLDS/AFP

6h35 : Le Pérou dépasse 4 000 morts

Le Pérou a dépassé la barre des 4 000 morts, avec 116 nouveaux décés en 24 heures, et plus de 141 000 cas enregistrés.

Ce pays andin est le deuxième le plus touché par l'épidémie en Amérique latine après le Brésil. Il a enregistré 5 874 nouveaux cas en 24 heures, soit un nouveau chiffre record.

6h24 : Record du nombre de contaminations au Brésil

Le Brésil aussi a dû déplorer jeudi plus de 1 000 morts en 24 heures, et pour la sixième fois de suite, avec un total de 26 754. Il a aussi connu un record quotidien de contaminations (26 417), pour un total frôlant désormais les 440 000.

Dans un pays où les tests manquent, les chiffres réels pourraient être quinze fois pires, selon les scientifiques.

6h15 : Encore plus de 1 000 morts aux Etats-Unis

Plus de mille personnes ont encore succombé au coronavirus aux Etats-Unis et au Brésil en 24 heures, sur un continent américain où la pandémie progresse toujours rapidement.

Les Etats-Unis, pays de loin le plus touché (plus de 1,7 million de cas), avaient répertorié moins de 700 décès quotidiens pendant trois jours, mais la courbe est repartie à la hausse mercredi et jeudi, avec respectivement 1 401 et 1 297 nouvelles pertes. Et le seuil symbolique des 100.000 morts a été franchi.

6h10 : Suivez avec nous l'évolution de la situation sur le front de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

Les informations des dernières heures

- La pandémie de Covid-19 a fait au moins 355 736 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine.

Le nombre de morts s’élevait à 28 662 personnes jeudi en France, dont 66 de plus dans les hôpitaux, tandis que la décrue de malades se poursuit dans les services de réanimation.

Limite des 100 km supprimée, réouverture des lycées, des cafés-restaurants et des parcs : le gouvernement a levé de nombreuses restrictions pour la phase II du déconfinement. Il reste cependant prudent en Ile-de-France, à Mayotte et en Guyane où des restrictions sont maintenues.

- Le Premier ministre a invité les Français à utiliser l’application StopCovid à partir du 2 juin.

Let's block ads! (Why?)

Continuer la lecture

Le 29.05.2020 à 19:48

Interpellation filmée à Valence : l'IGPN saisie par le procureur

19H38 : Le jeune homme de 17 ans, interpellé dans la nuit du 27 au 28 mai, a été laissé libre, avec une convocation devant le juge des enfants. Il a déposé plainte pour violences policières. Le procureur de la République de Valence, Alex Perrin, a saisi l’inspection générale de la police nationale (IGPN) pour mener l’enquête.

Par ailleurs, la garde à vue du jeune homme de 19 ans, interpellé la nuit dernière lors des violences urbaines, a été levée, sans poursuite judiciaire.

12H20 : Cette nuit de violences urbaines est-elle une réaction à la diffusion sur les réseaux sociaux de l’interpellation par les policiers, la nuit précédente du 27 au 28 mai, d’un jeune homme de 17 ans dans le quartier de Fontbarlettes ? Sur ces images on voit deux policiers arrêter avec difficulté le mineur qui se retrouve finalement maîtrisé au sol. Une vidéo qui a été reprise par la chanteuse Camélia Jordana, sur son compte Instagram.

La réaction de la la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Drôme

Dans un communiqué, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Drôme précise que  « des barricades composées de poubelles et de containers ont été mises en place et incendiées rue Verdi dès minuit. Par la suite, un groupe d'individus composé d'une trentaine de personnes s'est déplacé jusqu'au bâtiment Valence Romans Agglo situé rue Chopin où ils ont commis des dégradations puis ont jeté des objets incendiaires à l'intérieur, entraînant un incendie circonscrit par les sapeurs-pompiers. Du matériel informatique a été dérobé.  Lors de ces interventions, les équipages,  sapeurs-pompiers et forces de sécurité intérieure, ont fait l'objet de jets de projectiles divers. D'autres incendies ont encore été allumés par la suite. Aidés par des renforts de police et de gendarmerie extérieurs, une occupation dynamique de la voie publique permettait d'une part de rétablir rapidement le calme et d'autre part  d'interpeller un jeune majeur suspecté d'avoir participé à l'incendie et aux violences sur les forces de l'ordre ».

La DDSP de la Drôme ajoute : « Il semblerait que ces exactions fassent suite à une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci on y voit la fin de l'interpellation d'un individu suspecté d'avoir percuté à l'aide d'une voiture volée un véhicule des sapeurs-pompiers de Valence intervenant sur un départ de feu dans un appartement rue Gide. L'individu à la vue des policiers prenait la fuite et résistait violemment. Lors de cette interpellation, ils parvenaient avec difficulté à menotter la personne. Ils étaient légèrement blessés. L'individu a été placé en garde à vue ».

10H15 : Un jeune homme de 19 ans, qui serait entré dans les locaux du centre Brel, et reconnu par les policiers grâce à la vidéoprotection, a été interpellé et placé en garde à vue.

8H40 : Le siège de Valence Romans agglomération pris pour cible, des dégâts « mineurs ».

Le siège de Valence Romans agglomération a été pris pour cible dans la nuit de jeudi à vendredi. Ce matin, l’heure est au bilan. D’après nos informations, les dégâts sont mineurs. « Seule une salle de formation a été détruite. Les individus ayant jeté un projectile qui a mis le feu à la pièce », expliquait tôt ce matin au Dauphiné Libéré, le maire LR de Valence et président de la communauté d’agglomération Nicolas Daragon.

Un gros travail de nettoyage doit désormais être fait pour remettre les locaux impactés par les dégagements de fumée et les traces de suie en état. Les 400 fonctionnaires du site Jacques Brel de Fontbarlettes, ceux de l’agglomération, et une partie de la Ville de Valence, devraient pouvoir reprendre le travail sur place en début de semaine prochaine. 

4H20 : La nuit du jeudi 28 au vendredi 29 mai a été particulièrement agitée dans le quartier Fontbarlettes à Valence.

À partir de minuit, des conteneurs poubelles ont été incendiés et déposés au milieu de la chaussée. Sur place, pour sécuriser les interventions des sapeurs-pompiers, les policiers ont été visés par des projectiles.

Le centre Brel, qui abrite les bureaux de Valence Romans agglo et de la Ville de Valence, a été la cible d'un cambriolage. Un bureau aurait également été incendié.

Policiers nationaux et municipaux ont été renforcés par des équipages des commissariats de Montélimar et de Lyon, et de la gendarmerie de la Drôme. Le calme est finalement revenu vers 2h30.

Let's block ads! (Why?)

Continuer la lecture

Le 29.05.2020 à 19:15

Noyade dans le lac d'Annecy : le corps de la jeune femme localisé à 53 mètres de profondeur

Trois jours après la noyade d’une jeune femme dans le lac d'Annecy, le corps de la victime a été localisé vendredi 29 mai au large de Sevrier par le sonar du SDIS 74, appuyé par un drone aquatique venu prêter main-forte aux pompiers et gendarmes.

Par Vincent BOUVET-GERBETTAZ - Hier à 19:15 | mis à jour à 19:16 - Temps de lecture :

|

Let's block ads! (Why?)

Continuer la lecture

20 (5mn)