Le Quotidien Shaarli

Tous les liens d'un jour sur une page.

May 17, 2021

Penser comme une forêt
thumbnail

Philomag.com - 23.05.21

Penser comme une forêt : c’est le pari de l’écologue Suzanne Simard, qui vient de faire paraitre "Finding the Mother Tree: Discovering the Wisdom of the Forest" (Knopf, 2021), et livre certaines de ses conclusions dans un entretien accordé à Scientific American [en anglais].

À ses yeux, les forêts ne sont pas une somme d’organismes, mais un genre de super-organisme multispécique. Ces « communautés forestières » se développent par la coopération permanente des arbres, des mousses, des champignons, des bactéries, qui s’enrichissent les unes les autres. « La biodiversité conduit à la stabilité – elle conduit à la résilience, et il est facile de comprendre pourquoi.

Les espèces collaborent. C’est un système synergique. Une plante dotée d’une capacité photosynthétique élevée alimente les bactéries du sol, qui fixent l’azote. Ensuite, une autre plante à racines profondes fait remonter de l’eau qu’elle partage avec la plante fixatrice de l’azote car cette plante azotée a besoin de beaucoup d’eau pour mener à bien son activité. Ainsi, toute la productivité de l’écosystème augmente considérablement. »

Pourquoi c’est passionnant ? Parce que Simard explore le tissu complexe de relations qui se nouent entre les êtres forestiers.