Médias
GÉNÉRALISTES
Basta Blast Capital France 24 FTVI L'Humanité La Croix LCP Le Monde La Tribune Le Figaro Mediapart L'Autre Quotidien Le Media Slate Korii Vrai ou Fake ?
INTERNATIONAL
CADTM Courrier d'Europe Centrale Eurojournalist Equaltimes Info Asie Inkyfada Jeune Afrique Le Grand Continent Orient XXI Rojava I.C N-Y Times fr Toute l'Europe
MÉDIAS D'OPINION
L'Autre France-Presse Acta AOC Issues Les Jours Le Monde Moderne LVSL Médias Libres Marianne Quartier Général Rapports de force Reflets Rézo StreetPress
OBSERVATOIRES
Acrimed Internet actu Catastrophes naturelles Conspis Culture Extrême-droite Inégalités Information Médias Multinationales Présidentielle Routes de la Soie
+
Accès libre Information sur le phénomène conspirationniste, le négationnisme et leurs manifestations actuelles.

▸ les 10 dernières parutions

01.12.2021 à 14:16

Les Déconspirateurs – l’émission #06

La Rédaction
Cette semaine, Les Déconspirateurs commentent l’actualité du complotisme avec Sylvain Delouvée, co-auteur, avec Sebastian Dieguez, de "Le Complotisme. Cognition, culture, société".

Lire 197 mots

Tristan Mendès France et Rudy Reichstadt décryptent l’actualité du complotisme, de la désinformation et de la haine en ligne avec David Medioni.

Au sommaire des Déconspirateurs : Florian Philippot ; le variant Omicron ; « Hold on. Primum nocere » ; Jacline Mouraud et le suicide d’un directeur d’hôpital allemand ; le regard de la psychologie sociale sur le complotisme.

Invité : Sylvain Delouvée, enseignant-chercheur en psychologie sociale, co-auteur, avec Sebastian Dieguez, de Le Complotisme. Cognition, culture, société (éd. Mardaga, 2021).

(Emission enregistrée mardi 30 novembre 2021)


30.11.2021 à 18:46

Omicron

Morgan Navarro
La présidente d'honneur de VIA (ex-Parti chrétien démocrate) s'est attirée les moqueries sur les réseaux sociaux pour avoir suggéré que le choix du nom du nouveau variant sud-africain du Covid-19, Omicron, avait pour but de favoriser la réélection d'Emmanuel Macron...

Lire 170 mots

La présidente d’honneur de VIA (ex-Parti chrétien démocrate) s’est attirée les moqueries sur les réseaux sociaux pour avoir suggéré que le choix du nom du nouveau variant sud-africain du Covid-19, Omicron, avait pour but de favoriser la réélection d’Emmanuel Macron…


28.11.2021 à 12:20

Conspiracy News #48.2021

La Rédaction
L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 22/11/2021 au 28/11/2021).

Texte intégral 3471 mots

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 22/11/2021 au 28/11/2021).

DÉCONSPIRATEURS. Dans le dernier épisode des « Déconspirateurs », David Medioni, Tristan Mendès France et Rudy Reichstadt ont reçu Aurélie Jean, docteure en sciences des matériaux et en mécanique numérique, fondatrice et dirigeante de la société In Silico Veritas spécialisée en algorithmique, auteure de Les algorithmes font-ils la loi ? (éd. de l’Observatoire, 2021). Au sommaire du cinquième numéro : l’étude de l’ISD sur les mèmes, l’islamisme radical et l’ultra-droite ; les condamnations d’Alex Jones et de Jake Angeli alias « QAnon Shaman » ; les projets violents de Rémy Daillet ; le rôle des algorithmes dans la lutte contre la haine en ligne et le complotisme.

MAMANS LOUVES. Vaccination pour les 5-11 ans, port du masque à l’école, les enfants sont de plus en plus concernés par la lutte contre l’épidémie dans le monde. En France, le mouvement des Mamans Louves, dirigé par Roxane Chafeï, réclame l’ouverture d’un débat public sur la question. Un leurre qui dissimule une idéologie complotiste antivax et anti-masque, réunissant plus de 7 000 personnes sur Telegram et plus de 10 000 sur Facebook (source : RFI, 19 novembre 2021).

MÈMES. Dans sa dernière chronique « Antidote » sur France Inter, Tristan Mendès France s’est intéressé aux « mèmes », ces « contenus viraux qui se partagent en ligne et qui peuvent prendre le plus souvent la forme d’une image, et qui s’accompagnent en général d’un ton humoristique, piquant, ironique. » Ils sont devenus une modalité de propagande en ligne, « l’expression visuelle, d’une véritable alliance objective entre mouvances extrémistes » (source : France Inter, 26 novembre 2021).

ISLAMOGRAM. L’Institute for Strategic Dialogue (ISD) et le Digital Salafi Ecosystem viennent de publier un rapport consistant en une plongée ethnographique dans l’écosystème salafiste en ligne, auquel ses membres se réfèrent en parlant d’islamogram. Cette communauté en ligne très active fusionne les idées salafistes avec des mèmes de l’extrême droite et les sous-cultures des gamers. Elle représente le défi d’une multiplateforme hybride, s’adressant à un courant qui se caractérise par une fluidité idéologique croissante entre diverses communautés extrémistes en ligne (source : rapport de l’ISD à télécharger).

RADICALISATION. Les extrémistes de droite utilisent les controverses autour du Covid-19 et les jeux en ligne comme moyen de recrutement des jeunes : les chiffres officiels montrent que la moitié des cas les plus graves de radicalisation présumée signalés par les écoles et les collèges impliquent désormais des activités d’extrême droite. Le ministère de l’Intérieur britannique vient en effet de publier des chiffres qui montrent qu’il y a eu deux fois plus de radicalisation chez les élèves, en Angleterre et au Pays de Galles, pour la période avril 2020-mars 2021, en raison de la propagande d’extrême droite, que de celles des extrémistes islamistes (source : The Guardian, 19 novembre 2021).

PUTSCHISTES. Après une enquête de la DGSI « dans le cadre du suivi de la mouvance d’ultradroite » et une saisine du Parquet national antiterroriste, un réseau « composé de cellules clandestines hiérarchisées sur le territoire national » dirigé par le complotiste Rémy Daillet-Wiedemann a été démantelé entre le printemps et la rentrée. 14 suspects ont été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste ». Ces hommes et ces femmes se préparaient à prendre d’assaut l’Élysée mais aussi, voire surtout, à s’attaquer à des « ennemis » de l’intérieur fantasmés, principalement francs-maçons et juifs, ou supposés tels (source : Libération, 21 novembre 2021).

QANON ET KENNEDY. Il y a quelques semaines, des centaines d’activistes QAnon se sont réunis à Dallas pour assister au retour annoncé de John Kennedy Jr. Ce groupe pense que ce dernier, et de nombreuses autres célébrités décédées, ne sont pas seulement toujours en vie, mais qu’ils font partie d’un groupement secret pour éliminer une cabale pédophile mondiale qui contrôlerait secrètement le monde. Rencontre entre des adeptes de QAnon et des partisans de la théorie du complot autour de l’assassinat de Kennedy (source : Rolling Stone, 22 novembre 2021).

DARRELL BROOKS JR. « Les gens qui ont un cerveau savent que vous essayez de déclencher la Troisième Guerre mondiale. » Ces mots avaient été postés sur Twitter en décembre 2015 par Darrell Brooks Jr., qui fustigeait alors « la propagande du gouvernement » sur Daech. C’est lui qui a foncé avec sa voiture, le dimanche 21 novembre, sur une parade de Noël à Waukesha (Wisconsin, USA), occasionnant la mort de 6 personnes (dont un enfant de 6 ans décédé par la suite) et faisant 62 blessés (source : 20 Minutes, 24 novembre 2021).

FLORIAN PHILIPPOT. À la faveur de la crise sanitaire du Covid-19, Florian Philippot, président des Patriotes et ardent défenseur du « Frexit », est devenu le fer de lance des opposants aux vaccins contre le Covid-19 et au passe sanitaire. Il s’approprie tous les thèmes explosifs qui y sont liés, du reconfinement en Autriche aux violences aux Pays-Bas en passant par les grèves en Guadeloupe, quitte à verser ouvertement dans la désinformation et le populisme… (source : Le Monde, 27 novembre 2021).

L’annonce de la positivité au Covid-19 du Premier ministre Jean Castex, contaminé par sa fille, a ainsi été interprétée par Philippot comme une opération destinée à étendre la vaccination aux moins de 12 ans et à servir les intérêts de l’entreprise Pfizer (source : Conspiracy Watch/Twitter, 23 novembre 2021).

Un tweet contenant une vidéo, privée de son, dans laquelle Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, est censé annoncer que « le gouvernement va mettre en place le vote électronique pour la présidentielle » a circulé sur les réseaux sociaux. Cette décision permettra, explique le tweet, « des fraudes massives, invérifiables ». La manipulation de ce faux est grossière mais elle n’a pas empêché Florian Philippot de la relayer en appelant à s’« opposer de toutes nos forces » à la « fraude » et à la « tricherie en marche » (source : Raphaël Grably/Twitter, 22 novembre 2021).

Plus récemment, jeudi 25 novembre, le président des Patriotes a dénoncé sur Twitter un « pacte mondial de corruption autour du covid ».

LE DESSIN DE LA SEMAINE. L’oeil de Morgan Navarro pour Conspiracy Watch.

COMPLORAMA. Nous connaissions les climato-sceptiques, voici les climato-complotistes. Qu’importe pour eux le bilan de la COP26, puisque le réchauffement climatique est un mensonge des puissants. Ils se nourrissent du complotisme sanitaire et réinterprètent les lois de la nature sur les réseaux sociaux. « Climat et complotisme », c’est le 18e épisode de Complorama, avec Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, et Tristan Mendès France, maître de conférence et membre de l’observatoire du conspirationnisme, spécialiste des cultures numériques. Un podcast à retrouver sur le site de Franceinfo, l’application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcastsPodcast AddictSpotify ou Deezer.

WIKIPÉDIA. Plusieurs pages Wikipédia dans différentes langues, passées en revue par BBC News, font la promotion de théories du complot et de déclarations trompeuses au sujet du changement climatique. Un certain nombre, parmi lesquelles des pages en swahili, kazakh et biélorusse, suggèrent que les scientifiques sont divisés sur ses causes. Le consensus scientifique autour du fait que le réchauffement climatique est le résultat des activités humaines, est pourtant écrasant. Un représentant de la Wikimedia Foundation, qui gère Wikipédia, a fait part de son inquiétude face à ces résultats et déclaré qu’il fallait davantage d’éditeurs bénévoles (source : BBC, 19 novembre 2021).

FACEBOOK. Les « Facebook Files » sont ces fichiers internes du réseau social, copiés par l’ex-employée Frances Haugen et transmis au Monde et à plusieurs médias par un employé du Congrès américain. Grâce aux gigantesques quantités de données à leur disposition, les employés de Facebook ont pu mener, à plusieurs reprises, des études sociologiques d’ampleur d’une grande précision. Elles permettent notamment de mieux comprendre le comportement des adeptes du mouvement QAnon (source : Le Monde, 26 novembre 2021).

HOLD ON. La première partie du « documentaire » Hold on : Primum Nocere a été mise en ligne le 22 novembre. Il s’agit de la suite de la vidéo Hold-up, réalisée par Pierre Barnérias, qui entendait dénoncer une vaste « manipulation » mondiale autour du Covid-19. Une image plus léchée, des plans plus travaillés (au drone notamment) et quelques effets spéciaux… Sur le fond en revanche, rien de très nouveau : le film, d’une durée de 150 minutes, reprend les mêmes procédés que le premier opus, en les appliquant au sujet des vaccins contre le Covid-19. Et comme pour le premier, la promotion de Hold on a été assurée par le site conspirationniste FranceSoir (source : Libération, 24 novembre 2021). Parmi les intervenants du film, il faut signaler Jean-Dominique MichelPierre Jovanovic, Amine Umlil, Etienne Chouard, Francis Lalanne, Me Emmanuel Ludot (ancien avocat de Saddam Hussein et de Youssouf Fofana) et, à nouveau, Christian Perronne, Astrid Stuckelberger. Une séquence de deux minutes du Dr Vladimir Zelenko, sur laquelle Conspiracy Watch avait contre-enquêté, est même intégrée au film sans autre commentaire (source : Conspiracy Watch, 13 août 2021). Le compte Debunker des Etoiles propose une critique en ligne du film sur Twitter.

RUSSIA TODAY. Le 28 septembre 2021, YouTube a définitivement supprimé RT Deutsch et Der Fehlende Part, deux chaînes en langue allemande liées au diffuseur public russe RT, après qu’elles ont enfreint les conditions d’utilisation de la plate-forme d’hébergement vidéo. RT avait utilisé un compte alternatif pour contourner une interdiction de téléchargement, décidée en raison de la diffusion répétée de fausses informations sur le COVID-19 (source : medium.com, 24 novembre 2021).

BEST OF. Une photo, issue de la manifestation antivax de Bruxelles du 21 novembre et partagée sur Twitter par l’Extracteur, a amusé la toile : on y voit deux personnes tenir un panneau affirmant « les médias mainstream vous mentent, pas nous » et incitant les gens à s’informer « rééllement » (sic), en proposant un véritable florilège de nombreux médias de « réinformation » francophones qui se sont distingués par des prises de position complotistes.

MAGNÉTIQUES. Des personnes estiment qu’elles sont devenues magnétiques après injection du vaccin contre le Covid-19. Sur une chaîne américaine, un couple qui n’avait fait que côtoyer des personnes vaccinées, est venu en faire la démonstration… peu probante (source : Guillaume Hoaxbuster/Twitter, 24 novembre 2021).

ANTISÉMITISME. Auteure des Temps inquiets : Réflexions sociologiques sur la condition juive (Odile Jacob, 2021), la sociologue Dominique Schnapper avertit que les menaces contre les Juifs ont toujours précédé le naufrage de la démocratie. Dans un entretien accordé à L’Express, elle s’arrête notamment sur le cas de l’antisémitisme qui existe à des taux plus élevés, en France, dans les populations musulmanes, que chez les autres : « les enquêtes montrent que globalement les populations musulmanes manifestent une adhésion systématiquement plus élevée (de 10 à 20 points) aux préjugés qui lient les Juifs au pouvoir, à l’argent et à un complot de domination mondiale que les non-musulmans des mêmes catégories sociales » (source : L’Express, 26 novembre 2021).

CSA. Les initiatives d’éducation aux médias et à l’information se sont multipliées dans l’audiovisuel, particulièrement depuis 2015, malgré le manque de moyens dans le service public, constate le régulateur de l’audiovisuel, qui préconise de renforcer les actions auprès des adultes. « Tout le monde joue le jeu à tous les niveaux », salue Carole Bienaimé Besse, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), à l’occasion de la publication, jeudi 18 novembre, du premier rapport du régulateur sur l’éducation aux médias et à l’information (source : Le Monde, 18 novembre 2021).

JACLINE MOURAUD. Candidate à l’élection présidentielle 2022, cette ancienne Gilet jaune adepte de la théorie des chemtrails et qu’on avait vu défiler en juillet dernier contre le pass sanitaire aux côtés de Nicolas Dupont-Aignan, Florian Philippot, Martine Wonner, Francis Lalanne et Fabrice Di Vizio, s’est distinguée à nouveau vendredi 26 novembre par un tweet complotiste relatif au suicide d’un médecin allemand, Thomas Jendges. Ce dernier, prétendent plusieurs sites complotistes comme Wikistrike, aurait laissé une lettre dans laquelle il aurait qualifié la vaccination de « génocide ». Vérification faite, il s’agit d’une fausse information. Aucune lettre n’a été laissée par le médecin qui, au contraire, était un fervent partisan de la vaccination (source : 20Minutes.fr, 16 novembre 2021).

Source : Twitter, 26/11/2021.