Au fil du Web

Au fil du web

 

 

pin

- France 3 Auvergne-Rhône-Alpes - 18.10.2021

Grenoble, élue capitale verte européenne 2022, va recevoir une subvention de 4 millions d'euros de la part de l'Etat pour mener à bien ses projets en matière d'environnement. L'annonce a été faite par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, en déplacement dans la capitale des Alpes lundi 18 octobre.


Permalien
19.10.2021
Idées

Michael Löwy - 14 oct. 2021

On trouve souvent dans les livres d’histoire de l’art l’affirmation, qui avec le temps a pris la consistance pétrifiée du dogme, que le surréalisme a conclu son parcours avec la dissolution du groupe de Paris par Jean Schuster et José Pierre (parmi d’autres). En réalité, grâce au poète Vincent Bounoure et à ses ami(e)s – Michel Zimbacca, Marianne Van Hirtum, Micheline Bounoure, Joyce Mansour, Jean-Louis Bédouin, Michel Lequenne et plusieurs autres – l’aventure surréaliste a été poursuivie, dès 1970. Trois parutions témoignent, dans leur diversité, de cette persistance d’une activité surréaliste – une activité dotée d’une qualité subversive qui la tient éloignée des galeries commerciales, des musées et des commémorations officielles.

surrealisme-2-article.jpg

« Elle émerge des plis de la vague. Mélusine après le cri, elle écoute aux coquillages, à droite le chant de l’oiseau phénix et de la baleine bleue, à gauche les battements de cœur de l’amour. Devant elle, tenu par la main aux lignes d’air, s’ouvre le livre de la connaissance de ce qui fut et de ce qui sera, tandis que l’autre main, aux lignes de feu, la fait jouir. Et rugissant sous la vague, drapé de la peau des ondes, veille le lion vert des transmutations philosophales ».


Permalien
18.10.2021
Twitter

Mickaël Correia sur Twitter

« 30 milliards d'euros pour des centrales nucléaires, des robots dans les champs, l'exploitation des fonds marins ou des fausses solutions comme l'avion à hydrogène. A un mois de la COP26, le seul message que Macron envoie est de produire plus et de travailler plus. Hallucinant »


Permalien
13.10.2021
Foret

Grand Prix du Festival de Locarno

Le Temps des forêts est un film documentaire de François-Xavier Drouet qui dénonce la « mal-forestation » et la monoculture forestière résultant d'une sylviculture industrielle.
Par son titre en écho à la chanson «Le temps des cerises», le documentaire exprime la nostalgie d'une certaine forêt chérie, en voie de disparition (Wikipedia)

Ames sensibles s'accrocher (ou s'abstenir) durant les 30 premières minutes :(

Teaser


Permalien
08.10.2021
Idées

CQFD n°202 (octobre 2021)

Entretien avec Roberto Bui, alias Wu Ming 1

Membre des collectifs d’écriture italiens d’extrême gauche Luther Blissett Project puis Wu Ming, Roberto Bui vient de sortir en Italie un livre intitulé «La Q di Qomplotto» (« Q comme Qomplot »). Il y revient sur l’imaginaire complotiste développé par le mouvement QAnon, qui a bousculé l’actualité américaine et mondiale et participé à l’assaut du Capitole en janvier dernier, replaçant ce moment délirant dans un champ historique et politique élargi.

«Seuls des mouvements nouveaux, des concaténations collectives nouvelles, peuvent prévenir les dérives individuelles puis tribales vers le complotisme.En s’appuyant sur les luttes anticapitalistes et sur les liens de solidarité pour combler l’espace laissé vacant par l’affaiblissement de la gauche,des syndicats et des bases politiques des mouvements, et que les fantasmes de complots occupent très facilement. »


Permalien
07.10.2021
international

InfoMigrants

La condamnation de Domenico ("Mimmo") Lucano, l'ancien maire de Riace en Calabre (sud de l'Italie) à plus de 13 ans de prison pour incitation à l'immigration clandestine a provoqué une onde de choc en Italie. L'ancien édile est une figure emblématique de l'accueil et de l'intégration des migrants en Italie. Une politique qui lui avait valu d'être nommé troisième "meilleur maire au monde" en 2010, et parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde dans le classement du magazine Fortune.

C'est une sentence lourde, généralement réservée aux membres de la mafia sicilienne ou aux grands criminels.

Dans son livre « Grâce à eux », Mimmo raconte comment son village dépeuplé de Calabre a repris vie avec l’arrivée des exilés, dans un modèle inclusif et vertueux. Et comment il a dû se battre pour le maintenir.


Permalien
03.10.2021
pin

Alain Faure, Lucas Graeff

Une note de lecture (salée) de ”Grandir ensemble. Les villes réveillent l'espoir", Eric Piolle, 2019, Ed. Les Liens qui Libèrent, 251p.

Eric_Piolle_Demain_les_villes.md.jpg


Permalien
22.09.2021
international

Contretemps - 16 sept. 2021

Valério ARCARY

Le point -sans blabla- sur les avancées et les insuffisances du front social en construction au Brésil, contre l'entreprise dévastatrice du néofasciste Bolsonaro. V. Arcary défend l'idée qu'il vaut mieux engager une bataille frontale pour sa destitution, et ne surtout pas se contenter d' attendre les élections de 2022.
LP

«La bourgeoisie décadente n’est pas capable de se maintenir au pouvoir par les méthodes et les moyens de l’Etat parlementaire qu’elle a construit… Mais la bourgeoisie bien établie n’aime pas la manière fasciste de résoudre ses problèmes, car les secousses, même dans les intérêts de la société bourgeoise, ne sont pas sans risques pour elle. D’où l’antagonisme entre le fascisme et les partis traditionnels de la bourgeoisie.» (Léon Trotsky, octobre 1932, « La seule voie »).


Permalien
17.09.2021
Ecologie

FNE Auvergne Rhône Alpes - 13 sept. 2021

Eric Feraille, Président de FNE Auvergne-Rhône-Alpes

Ceux qui ont déjà des cheveux gris (ou n’en ont plus !) se rappellent de la voix magique de Claude Piéplu et de ses shadoks qui pompaient. Les shadoks, ces animaux improbables et idiots qui tentaient de résoudre leurs problèmes en pompant sans relâche. Nos shadoks aujourd’hui ont des « éléments de langage », ils construisent pompeusement des « retenues collinaires », les unes pour l’agriculture, les autres pour le ski artificiel.


Permalien
16.09.2021
vidéo

L'édito de Denis Robert, BLAST, sept. 2021

Le journaliste et écrivain Denis Robert, fondateur du nouveau média Blast, vient de commettre un édito multimédia ironique, mordant, beau, mélancolique, terriblement subjectif. Si vous avez le prếchi-précha en horreur jetez-vous dessus : c'est le meilleur de cette rentrée... LP

Ce que je sens venir parfois c'est une sale odeur qui flotte... vous sentez comme ça pue ?"


Permalien
12.09.2021
Pour chasser le mauvais oeil je m'abonne aux « Notes & signets » LePartisan.info