Au fil du web

&nnbsp;

Sensible aux caractères majuscules / minuscules

international

Revue BALLAST - 11 Mars 2022

Aleksej_Sakhnin.jpg

Alexey Sakhnin (Алексей Сахнин) est l’un des visages de la gauche russe. Né aux débuts des années 1980, il a été l’un des cadres du Front de gauche (Левый фронт) : une impor­tante coa­li­tion liée au Parti com­mu­niste russe, fon­dée en 2008 et ouver­te­ment oppo­sée au pou­voir de Vladimir Poutine. L’objectif du Front est de bâtir une « alter­na­tive pro­gres­siste à la bar­ba­rie capi­ta­liste », autre­ment dit de « construire une socié­té socia­liste juste ». En 2012, Sakhnin obte­nait l’a­sile poli­tique en Suède ; sept ans plus tard, il était de retour dans son pays natal. Depuis l’in­va­sion de l’Ukraine, il vit sous la menace per­ma­nente d’une arres­ta­tion : c’est que le mili­tant s’é­lève haut et fort contre cette « agres­sion armée d’une ampleur sans pré­cé­dent ». Il vient de quit­ter son par­ti, après la déci­sion de ce der­nier d’ap­prou­ver majo­ri­tai­re­ment la guerre.

Entretien inédit pour le site de Ballast


Permalien
15.03.2022
bouquins

Usbek & Rica - 13.03.2022

Dans « Un Nouvel âge des ténèbres, la technologie et la fin du futur » (Allia, février 2022), l’écrivain britannique James Bridle, formé aux sciences cognitives et à l’ingénierie informatique, formule un postulat étonnant : l’essor des technologies numériques ne coïncide pas avec le développement de l’intelligence humaine mais avec son irrémédiable déclin.

« L’abondance d’informations et la pluralité des points de vue sur le monde qui nous sont désormais accessibles via Internet ne produisent pas une réalité cohérente et consensuelle, mais une réalité marquée par une obstination intégriste envers les récits simplistes, les théories du complot et la politique post-vérité. C’est d’après cette contradiction qu’apparaît l’idée d’un nouvel âge de ténèbres : un âge où la valeur que nous avons conférée à la connaissance est anéantie par la profusion de cette ressource avantageuse »
James Bridle


Permalien
14.03.2022
international

maraude_montgenevre_12.03.22.jpg

Médecins du Monde - France soutient le mouvement citoyen @TousMigrants et appelle à participer à sa grande maraude solidaire auprès des personnes exilées :

Samedi 12 mars 2022, RV à 18h au pied de l'Obélisque, Montgenèvre

Pour plus d’informations cliquez là : 👉 http://shorturl.at/dBCL8


Permalien
03.03.2022
pin

Grenoble_26.02.22.md.jpg

Légende photo : Grenoble, 26 février 2022

Au soir du 28 février 1953, Joseph Staline fut victime d’une attaque cérébrale dans sa datcha près de Moscou. L'un de ses proches collaborateurs le découvrit inconscient mais ne le confia pas à un médecin. On le laissa agoniser jusqu’au 02 mars 1953. Il eut certainement des moments de conscience et de lucidité qui lui permirent de faire son bilan personnel au seuil de la mort… Dans la situation actuelle on peut se prendre à rêver !


Permalien
28.02.2022
international

Le Monde - 25.02.2022

Plus de 600 chercheurs et journalistes scientifiques russes dénoncent l’entière responsabilité de la Russie dans le déclenchement du conflit.


Permalien
25.02.2022
pin

ADES – Le Rouge et le Vert - 18.02.22

Tiens, tiens... la vidéosurveillance refait surface à Greville.
M'enfin c'est juste pour verbaliser les bagnoles mal garées sur les trottoirs, alors ouin...

L' occasion de jeter un oeil sur cette carte impressionnante d'Amnesty International : la surveillance faciale à New-York


Permalien
19.02.2022
notes

Note

« Vue de l'espace, la planète est bleue. Vue de l'espace la planète est le territoire non pas de l'Homme, mais de la baleine. »

Heathcote Williams


Permalien
19.02.2022
politique

stopbollore.fr

Qui sommes-nous ?

Le collectif "Stop Bolloré" a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s'inquiètent de la concentration des médias et de l'édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie.
Le projet du collectif, qui est politique, juridique, historique, médiatique et philosophique, est de créer un débat public sur les dangers extrêmes de cette concentration et de l'utilisation des sources d'édition à des fins idéologiques.
La concentration des médias conduit une majorité de médias à nous proposer les mêmes points de vue sur le monde, la société, les politiques possibles. Cette concentration désigne le fait que la majorité de l’information est diffusée par des organes de presse appartenant à quelques grands groupes industriels, aux intérêts similaires . La concentration des médias étouffe le débat politique. Elle rend donc impossible toute forme de démocratie réelle.######

Pour le collectif, la concentration des médias représente 5 dangers principaux:

1. Elle menace le droit fondamental à une information libre et pluraliste 
2. Elle s’attaque à l’indépendance du journalisme et étouffe le journalisme d’enquête 
3. Elle met l’information au service d’intérêts industriels, commerciaux ou politiques 
4. Elle détruit la confiance des citoyennes et citoyens dans les médias 
5. Elle permet de faire de certains médias des vecteurs de propagande de l’extrême droite

Le collectif s'est particulièrement intéressé au cas de Vincent Bolloré. Cet industriel, homme d’affaires, propriétaire de médias et milliardaire français est detient directement ou indirectement de Canal+, les groupes d'édition Editis , de plusieurs journaux (magazines de Prisma Media, JDD, Paris Match), d'une puissante agence de publicité (Havas) et de la radio Europe 1. C'est sur l'une de ses chaînes que le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour a disposé d'une heure d'antenne chaque soir pendant deux ans avant de se déclarer candidat à l'élection présidentielle. Il est clair que le groupe Bolloré utilise aujourd’hui ses médias et notamment sa chaîne d’information CNEWS - devenue chaîne d’opinion - pour propager une idéologie anti-immigration, xénophobe,sexiste,discriminante et reactionnaire

Le projet du collectif prend plusieurs formes:

Une saisine Arcom

Des membres du collectif ont rédigé une saisine à destination de l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (ARCOM) - ancien CSA - aux fins de demander la sanction de la chaîne CNEWS pour ses multiples manquements à la convention la liant à l’ARCOM. Cette saisine a pu être faite grâce au visionnage des émissions "Face à l'info", dans lesquelles intervenait Eric Zemmour, d'octobre 2019 à septembre 2021, autrement dit, de l’arrivée d'Eric Zemmour sur la chaîne CNEWS à son départ de celle-ci. Elle fait notamment état de sept manquements contractuels relevés au gré des visionnages des émissions.

Une plainte pénale

Des associations anti racistes partenaires du collectif ont également decidé de poser plainte contre X pour les infractions suivantes :

- Provocation à s’armer contre une partie de la population non suivie d’effet (article 412-8 du Code pénal)
- Diffusion à des mineurs d’un message à caractère violent et de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine (article 227-24 du Code pénal). 

Une campagne de communication

Une campagne de communication a été lancée pour sensibiliser l'opinion publique.

Une mobilisation sociale

Un meeting et un rassemblement sont envisagés

Ajouter nos réseaux sociaux?

Cette campagne de communication donnera lieu à des évènements qui seront visibles sur ce site internet, dans l'onglet "évènements".

Des propositions

En vue de l'élection présidentielle, le collectif souhaite susciter un débat public pour contraindre les candidats, et ce quel que soit leur bord politique, à faire des promesses électorales sur la concentration des médias. Il fait donc 5 propositions pour enrayer cette concentration :

1. Interdire la possession de médias par des groupes industriels vivant des commandes et marchés publics et limiter les concentrations « verticales ».  
2. Publier l’identité des actionnaires directs et indirects des médias, leurs comptes et les aides reçues de l’État et des collectivités locales 
3. Doter les sociétés de journalistes d’un statut juridique pour qu’elles puissent aller en justice ; donner aux journalistes un droit sur la nomination et la révocation des responsables de rédaction.  
4. Créer deux nouveaux délits, celui de trafic d’influence en matière de presse et celui de censure, et renforcer les pouvoirs de régulation de l’Arcom (ex-CSA) 
5. Réformer le système des aides publiques à la presse en instaurant un critère d’attribution qui est celui de l’indépendance des médias.

Permalien
17.02.2022
Grenoble

Place Gre'net - 14.02.22

Tout comme en 2020, Grenoble confirme sa place de première au baromètre vélo 2021 de la Fédération française des usagers de la bicyclette (Fub) dans la catégorie des grandes villes de plus de 100 000 habitants. Si elle se réjouit de cette place sur le podium, elle n’en recommande pas moins d’augmenter les aménagements sécurisés et de poursuivre le développement du réseau Chronovélo sur l’agglomération.


Permalien
14.02.2022
Pour chasser le mauvais oeil je m'abonne aux « Notes & signets » LePartisan.info