REVUES - IDÉES
AL'encontre ★ Ballast ★ Contretemps ★ ESSF ★ Frustration ★ Jef Klak ★ Lignes de crêtes ★ Le Monde Diplomatique ★ Lundi matin ★ NonFiction ~ critique ★ Période ★ Smolny ★ Terrestres ★ Usbek & Rica ★ Vacarme ★ La Vie des idées

Période Période

Intervenir politiquement dans la théorie, intervenir théoriquement dans la politique.

Publié le 12.11.2018 à 10:30

Front démocratique de libération de la Palestine – Sur Septembre noir (1970)

FDPLP

Dans ce texte daté de novembre 1970, le Front démocratique de libération de la Palestine, organisation maoïste fondée l'année précédente, apporte des précisions sur la répression brutale des combattants palestiniens en Jordanie, connue sous le nom de Septembre noir. Il tente de réfuter les arguments qui font endosser à la gauche palestinienne les causes de cette crise et amorce son autocritique, invitant les autres composantes de l'OLP de l'époque à débattre publiquement du problème. Ce document est un témoignage indispensable des débats stratégiques de la révolution palestinienne avant les événements de septembre 1970. Par ailleurs, les auteurs appuient leur analyse de la révolution et de la contre-révolution sur la composition de classe des campagnes – en Jordanie et en Cisjordanie – et sur le rapport des forces au sein de l'armée jordanienne. Ce bilan, écrit à chaud, est une des plus riches contributions sur la stratégie révolutionnaire palestinienne, et donne à voir l'interpénétration entre lutte nationale, libération arabe et luttes des classes à l'échelle du Moyen-Orient. Continuer la lecture
..................................................

Publié le 06.11.2018 à 10:21

Le mode de vie impérial. Entretien avec Ulrich Brand

Ulrich Brand

Dans cet entretien Ulrich Brand, co-auteur avec Markus Wissen de l'ouvrage récemment paru Mode de vie impérial – À propos de l'exploitation de l'humain et de la nature à l'époque du capitalisme global (2017), relève un des plus grands défis de la théorie marxiste, à savoir la médiation entre la critique de la vie quotidienne et les structures du capitalisme à l'âge du réchauffement climatique. Loin de la posture moralisatrice écolo-bourgeoise qui juge les individus, Brand indique que le développement inégal du capitalisme à l'échelle globale met en œuvre une intégration différenciée autour de l'automobile. C'est ainsi qu'apparaît le concept de mode de vie impérial, qui va de pair avec d'autres apports théoriques comme la crise socio-écologique et les tensions éco-impérialistes, ainsi qu'avec la critique du capitalisme vert. Au cours de cet entretien, Brand engage le débat avec d'autres penseurs marxistes écologistes contemporains comme Andreas Malm et John Bellamy Foster, et brosse également un tableau instructif sur l'état actuel du marxisme dans l'espace germanophone. Continuer la lecture
..................................................

Publié le 30.10.2018 à 09:57

[Inédit] Lettre à Rinascita (sur la pensée de Gramsci)

Louis Althusser

La relation de Louis Althusser à Gramsci a toujours été complexe et ambivalente. Véritable génie politique, Gramsci représentait aussi pour Althusser un véritable adversaire philosophique. L'historicisme intégral, la fusion entre la vérité et la pratique, l'ambiguïté du marxisme entre science et religion, ces éléments se situaient en opposition avec le projet althussérien. Cette lettre inédite à la principale revue communiste italienne représente un condensation éclatante de ces enjeux théoriques. Rédigée en 1967, aux temps forts des controverses théoriques chez les communistes, elle est introduite par Laurent Lévy et Panagiotis Sotiris qui en éclairent le contexte et toutes les implications dans la trajectoire d'Althusser. Cet échange marque en tout état de cause non seulement des ruptures philosophiques, mais aussi des convergences inattendues, du côté d'un matérialisme de la rencontre, attentif aux conjonctures, aux configurations complexes et au primat des rapports de force dans la lutte des classes. Continuer la lecture
..................................................

Publié le 22.10.2018 à 09:50

[Guide de lecture] Aux marges de la révolution russe

Eric Blanc

Octobre 1917 est généralement envisagé comme un phénomène russe. Selon Eric Blanc, une telle focale s'avère trompeuse. Elle ne permet ni de saisir l'émergence, la théorie et la pratique du bolchevisme, ni de saisir la dynamique concrète ayant donné lieu à la révolution. Dans ce guide de lecture, Blanc annote de façon inédite un ensemble de références sur Octobre vu depuis les marges et les pays limitrophes : Géorgiens, Finlandais, Polonais, et bien d'autres sont à l'honneur et livrent un regard résolument décentré sur l'un des événements les plus décisifs du XXe siècle. Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.10.2018 à 10:45

En défense de la sauvagerie

Andreas Malm

La nature sauvage, objet d'aventure et de conquête, représente un fantasme classique de l'imaginaire réactionnaire. De la conquête de l'ouest aux "ténèbres" de Marlow, faire ses preuves dans un environnement hostile, forêt tropicale, désert, montagnes escarpées, est un véritable tropisme colonial et viriliste. Andreas Malm fait ici le constat qu'avec la catastrophe écologique, cet imaginaire est bien de retour, sous les avatars conservateurs du "survivalisme". Mais Malm propose de tracer une autre tradition, émancipatrice, ayant mis à l'honneur cette "nature sauvage". En effet, pour les esclaves marrons, de Jamaïque ou de Saint Domingue, c'est la "naturalité" des forêts que les planteurs n'avaient pas su apprivoiser qui fut le meilleur moyen de défense de leurs communautés. Malm propose une exploration fascinante de cet environnementalisme des pauvres, des communes marrones ayant traversé les siècles en Jamaïque aux territoires libérés de la forêt biélorusse par les partisans juifs. Continuer la lecture
..................................................

Publié le 08.10.2018 à 10:00

Pour une doctrine militaire prolétarienne (ou pas) : Le débat Frounzé-Trotski de 1920-21

Theodor Derbent

Auteur en 2004 d’une étude capitale réexaminant les guerres populaires et révolutionnaires à la lumière de la pensée de Clausewitz, Theodor Derbent se penche ici sur la dispute qui, au lendemain de la guerre russo-polonaise, a opposé Trotski aux partisans d’une « doctrine militaire unifiée », au premier rang desquels Mikhaïl Frounzé (parfois appelé le « Clausewitz soviétique ») et Nikolaï Goussev. Ces débats se fondaient sur une série d’oppositions : là où les « communistes militaires » prônaient une stratégie offensive, condition de l’exportation internationale de la révolution, et la création d’une armée permanente, Trotski quant à lui privilégiait l’ « autodéfense » du régime soviétique et, dans la lignée de Jaurès, la formation d’un système de milices. Se revendiquant de l’expérience de la guerre civile, Trotski refusait radicalement la « mise en dogme » des contingences empiriques du combat, autrement dit l’idée même d’une science militaire prolétarienne, de la même manière qu'il rejetait celle de culture prolétarienne. Prenant le parti des communistes militaires, Derbent dévoile les faiblesses de la position d’un Trotski ignorant les enjeux des guerres futures, l’évolution des techniques militaires, et faisant preuve d’un manque de perspicacité flagrant en matière stratégique. Derbent revigore ainsi l’idée d’une pensée communiste de la guerre que ne sauraient épuiser les réflexions actuelles sur la violence. Continuer la lecture
..................................................