flux Ecologie

Motus & Langue Pendue - Un journal intime de la société, avec des contenus situés quelque part entre l’art, la discussion entre potes et le journalisme.

▸ les 10 dernières parutions

23.05.2024 à 18:49
Motus
Lire plus (258 mots)

Par Charlotte Giorgi et Marius Uhl

Photo de Florian Schmetz sur Unsplash

Eh oui, bien sûr, on n’allait pas y couper. Voici notre épisode rabat-joie de l’été sur Vacarme des Jours : une petite tribune anti-JO, qui rappelle les conséquences dévastatrices d’un évènement qui durera dans le temps en termes de saccages, et pour lequel les décisions prises sont un exemple des plus parlants de déni de démocratie.

À part ça, allez les Bleus! peace

10.05.2024 à 18:51
Motus
Texte intégral (876 mots)

Propos de Gabriel Mazzolini recueillis par Charlotte Giorgi

À l’occasion du lancement de notre livre Si vous êtes calmes vous faites partie du problème (disponible uniquement sur Ulule en précommandes pendant le mois de mai 2024), nous avons interrogé différentes personnalités pas calmes qui nous inspirent au quotidien par leurs idées et leurs actions. Pour cette deuxième semaine de notre campagne de préventes, Gabriel Mazzolini, activiste écolo est notre invité.

06.05.2024 à 18:16
Motus
Texte intégral (560 mots)

Soldat Petit Pois

« Stop à la consommation ! Vive le manque ! Pourquoi ces slogans sont-ils martelés à la fois par des écologistes et des pétroliers ? Voici l’histoire cachée d’un compagnonnage souterrain : depuis cinquante ans, les milieux économiques instrumentalisent une fraction de l’écologie politique, profitant de la confusion entre sobriété et austérité.

À l’heure où le changement climatique s’aggrave, l’écologie doit s’affranchir de ces instrumentalisations. Cette analyse inédite en fournit les clés. »

Voilà ce que vous pouvez lire au dos d’un livre qui a été l’une de mes lectures préférées de cette année. Ce livre il s’appelle « L’ère de la pénurie, capitalisme de rentes, sabotages et limites planétaires » et il est signé Vincent Ortiz, que j’ai le plaisir de recevoir aujourd’hui sur Oïkos pour vous expliquer tout ce schmilblik. Ce qu’il y a à comprendre, c’est que bien du monde a aujourd’hui a intérêt à parler de crise écolo, contrairement à ce qu’on croit. Et que d’autres ont intérêt à opérer une vraie transition, mais ne sont pas celleux qu’on croit, et n’utiliseraient pas forcément les mêmes mots. Si ça ne vous éclaire pas beaucoup pour l’instant, je vous invite vraiment à rester écouter cet épisode avec nous, çar je vous promets que vous allez comprendre l’arnaque dans laquelle on est bel et bien en train de s’enfoncer alors que l’écologie est réappropriée de tous les côtés, et qu’on a l’impression de progresser quand on patauge dans la semoule. 

Vincent est docteur en économie et rédac chef de l’excellent média Le Vent Se Lève, un média d’opinion indépendant qui a pour ambition de faire vivre le débat intellectuel et de travailler à la refondation de la pensée progressiste.

C’est exactement ce que Vincent s’est attelé à faire à mon micro pendant que je lui posais mes questions bêtes, pour être sûre de tout traduire avec nos mots et que les pensées et stratégies complexes puissent être accessibles à un maximum de personnes. 

3 / 10

Reporterre
Bon Pote
Actu-Environnement
Amis de la Terre
Aspas
Biodiversité-sous-nos-pieds

 Bloom
Canopée
Décroissance (la)
Deep Green Resistance
Déroute des routes
Faîte et Racines
Fracas
France Nature Environnement AR-A
Greenpeace Fr
JNE

 La Relève et la Peste
La Terre
Le Sauvage
Limite
Low-Tech Mag.
Motus & Langue pendue
Mountain Wilderness
Negawatt
Observatoire de l'Anthropocène

  Présages
Terrestres
Reclaim Finance
Réseau Action Climat
Résilience Montagne
SOS Forêt France
Stop Croisières

  350.org
Vert.eco
Vous n'êtes pas seuls

 Bérénice Gagne