Associations 38

 Collectif pour la gratuité des transports publics dans l’agglomération grenobloise


Publié le 15.03.2019 à 18:07

Voiron: Soirée d’information et de débat

CLIMAT ET MOBILITÉ :

Les transports publics gratuits, une solution pour le Voironnais?

SORTIR DU TOUT VOITURE

Alors que :

  • le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) alerte depuis des années sur l’urgence du réchauffement climatique,
  • l’État se fait condamner depuis des années pour non respect de la directive européenne visant à limiter les émissions de particules fines et de dioxyde d’azote,

il est grand temps d’agir et de proposer de véritables solutions pour notre santé, pour le climat, mais aussi pour notre porte monnaie.

Des solutions existent (réduction de la vitesse, usage du vélo, etc) Cependant nous devons réduire radicalement l’usage de la voiture et des camions. La généralisation des transports en commun est la réponse la plus efficace pour réduire nos émissions polluantes.

Une trentaine de villes en France (Châteauroux,Compiègne, Gap, Aubagne,…) dont récemment l’agglomération de Dunkerque ont instauré la gratuité totale de leur réseau. Des villes étrangères la pratiquent aussi (Lituanie, Pologne, Chine, …). Des villes allemandes l’étudient. Ces expériences sont riches d’enseignements.

Alors pourquoi pas chez nous dans le Voironnais ?

Le Collectif Climat du Voironnais vous invite à une soirée d’information et de débat

Lundi 8 avril 2019 à 20H

Salle M.BOUDIAS Rue Paulin Vial, VOIRON

Avec :

  • Guillaume DUBRULLE Chargé d’études mobilité Agence d’Urbanisme de Dunkerque et Vanessa DELEVOYE, rédactrice en chef d’Urbis le Mag (AGUR) qui ont collaboré avec la Communauté d’agglomération de Dunkerque, en gratuité totale depuis septembre 2019.
  • Un représentant du Collectif pour la gratuité des transports publics de l’agglomération grenobloise (partenaire de la soirée)

Soirée débat 8avril

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.03.2019 à 11:18

La pollution de l’air tue deux fois plus que ce qui était estimé

L’excès de mortalité imputable à la pollution de l’air ambiant serait en fait de 790 000 au niveau continental, dont 659 000 au sein de l’UE, assurent les auteurs de l’étude dirigée par une équipe de chercheurs allemands de l’Institut Max-Planck de chimie.  Résumé en anglais.     Le rapport en anglais

Dans un précédent rapport publié en octobre 2018, l’Agence européenne de l’environnement concluait que l’exposition aux particules fines (PM2,5, de diamètre inférieur à 2,5 micromètres), principalement, était responsable d’environ 422 000 morts prématurées (avant l’âge de l’espérance de vie) dans l’ensemble des quarante et un pays européens, dont 391 000 dans les vingt-huit États membres de l’Union européenne (UE).

Voir l’article du Monde

Voir l’article de Presse océan

Depuis le début de l’année le bassin grenoblois a été particulièrement affecté par les niveaux élevés de concentration de particule fine en lien avec le chauffage et le trafic routier. La météo a aggravé la situation par la persistance d’un anticyclone obligeant la préfecture à déclencher quatre dispositifs de prévention depuis le début de l’année.

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 15.03.2019 à 09:22

Changeons le système, pas le climat !

L’indignation face à l’inaction des gouvernants pour contenir le réchauffement climatique s’étend sur toute la planète. En France les jeunes manifestent les vendredis, l’association « l’affaire du siècle » attaque l’État, les manifestations du samedi montrent une forte mobilisation, des partis de gauche ont lancé un appel « Pour un plan d’urgence climatique et social ».

La jeunesse dans « La Grève Mondiale pour le futur »

Collégien·nes, lycéen·nes, étudiant·es, nous appelons à faire grève pour le climat le 15 mars

Depuis des années notre planète vit une crise sans précédent. La biodiversité s’effondre, les catastrophes liées au climat sont de plus en plus nombreuses, des millions de personnes sont obligées de migrer vers d’autres territoires et dans le même temps la température atteint -48°C à Chicago et +49°C en Australie…

L’humanité court à sa perte. Depuis plus de 50 ans, les scientifiques alertent sur la catastrophe qui nous guette mais les puissants de ce monde, pouvoirs publics et multinationales, continuent leur course à la croissance, agissant comme si l’urgence climatique ne les concernait pas. Aujourd’hui nous assistons à ce qui s’annonce comme étant la sixième extinction de masse.  Lire la suite

À Grenoble

Samedi 16 mars, c’est la marche du siècle ! Plus de 180 mobilisations pour le climat auront lieu partout en France.

Nous marcherons ensemble, pour dire « ça suffit ! » et demander des changements immédiats. Voir la carte des manifestations

L’affaire du siècle

Quatre organisations d’intérêt général assignent l’État français en justice devant le Tribunal administratif de Paris pour inaction face aux changements climatiques. Leur objectif est de faire reconnaître par le juge l’obligation de l’État d’agir pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C, afin de protéger les Français.es face aux risques induits par les changements climatiques.


 

Pour un plan d’urgence climatique et social !

Onze mouvements politiques exhortent à participer à la Marche du siècle du 16 mars prochain, dans plus de 100 villes en France, pour demander que «soit mis en œuvre un plan d’urgence climatique et social et une accélération de la transition écologique, pour tous et avec tous».

Nous, mouvements politiques signataires, appelons ensemble à participer à la Marche du siècle qui aura lieu le 16 mars prochain, dans plus de 100 villes en France, pour demander que soit mis en œuvre un plan d’urgence climatique et social et une accélération de la transition écologique, pour tous et avec tous.

Les solutions pour enrayer le réchauffement climatique sont connues depuis longtemps. Se déplacer, se nourrir, se loger, se chauffer, produire, consommer autrement c’est possible. Il est temps de les mettre en œuvre, sans en reporter la responsabilité aux générations futures.

Les faits montrent que le gouvernement n’en prend pas la mesure. Il poursuit, au contraire, sa politique néo-libérale, climaticide et répressive. Lire la suite

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 14.03.2019 à 11:46

A480: AREA et le préfet passent en force

L’action en référé et le recours n’ont pas pesé dans le combat que mènent les opposants au projet d’élargissement de l’A480. Le début des travaux a bel et bien commencé force de l’ordre à l’appui afin d’évacuer les militants du chantier d’élagage du parc Vallier-Catane à proximité de l’école Vallier.

Voir le communiqué de presse

Moratoire sur l’élargissement de l’A480 et concertation pour des scénarios alternatifs

Voir les articles de presse :

 Continuer la lecture
..................................................

Publié le 26.01.2019 à 14:53

Communiqué de presse relatif au projet d’élargissement de l’autoroute A480

suite à la Tribune des 135 scientifiques grenoblois et à la signature de l’arrêté d’autorisation environnementale

Grenoble, le mercredi 23 janvier 2019

Signataires :

  • Collectif citoyen pour des alternatives à l’élargissement de l’A480
  • Alternatiba Grenoble
  • Collectif Il est encore temps
  • ADTC – se déplacer autrement
  • Union de quartier Eaux-Claires (UDHEC)
  • Union de quartier Berriat – Saint Bruno – Europole
  • Réseau Citoyen de Grenoble
  • ADES
  • Conseil Citoyen Indépendant de Grenoble – Secteur 1
  • Amis de la Terre
  • Collectif pour la Gratuité des Transports Publics dans l’Agglomération Grenobloise

Nous, citoyens et associations de l’agglomération grenobloise, soutenons l’appel des scientifiques locaux et demandons un moratoire sur le projet d’élargissement de l’A480 et l’ouverture d’une concertation citoyenne autour des scénarios alternatifs. Un tel aménagement ruine les efforts entrepris par les collectivités depuis des années, et va clairement à l’encontre des objectifs du Plan de Déplacements Urbains (PDU), en encourageant l’usage de la voiture au détriment des autres modes de transports. Il est également en contradiction flagrante avec la volonté de la métropole grenobloise de maîtriser les émissions de gaz à effet de serre et les polluants atmosphériques.

Permis par des décisions politiques prises au niveau national en 2015 pour satisfaire les sociétés concessionnaires d’autoroute, ce projet est entaché d’irrégularités (absence de consultation publique adaptée, modélisation des trafics ne prenant pas en compte l’effet incitatif de l’augmentation de la capacité de l’autoroute sur les comportements individuels…), comme l’a signalé l’Autorité environnementale et comme l’ont relevé, dans leur recours contre la Déclaration d’Utilité Publique, quatre citoyens grenoblois.

Nous sommes intimement convaincus que ce projet démesuré et d’un autre siècle n’est pas la solution aux maux que ses partisans prétendent combattre, mais qu’il contribuera à dégrader, et pour longtemps, la situation en augmentant la part de la voiture dans les déplacements, notamment entre les territoires externes à la cuvette grenobloise et le centre de l’agglomération. Les habitants de la cuvette grenobloise, et plus encore les riverains, payeront le prix fort de ce choix, sans parler des enfants de l’école Vallier, qui verront l’autoroute se rapprocher de 20 m…

En s’appuyant sur le bilan de la concertation de 2011 et sur le PDU, des scénarios alternatifs sont pourtant facilement envisageables pour aménager intelligemment les infrastructures routières, par exemple par la mise en place de voies réservées aux transports collectifs et au covoiturage sur les 3 principaux axes du Y grenoblois, ce qui délesterait l’A480, la mise à 2 x 3 voies de l’A480 sans élargissement et en limitant la vitesse à 70 km/h (alors que le projet actuel est dimensionné pour circuler à 90 km/h, d’où son coût très élevé et le besoin d’élargissement) et la prise en compte de la demande des riverains pour la création d’un mur de protection phonique quelque soit le scénario retenu.

Communiqué commun version longue

Le site Place Gre’net en parle

 Continuer la lecture
..................................................