LePartisan.info À propos Podcasts Fil web Écologie Blogs Revues Médias
flux grenoblois • associations

 Collectif pour la gratuité des transports publics dans l’agglomération grenobloise

Flux allégé de ses visuels

Publié le 16.02.2024 à 18:55

Ce jeudi 15 février, le Collectif CGTPAG  a organisé un tractage contre l’application de la Zone à Faible Emission, au niveau du pont de la Porte de France.

Alors qu’il n’y a plus d’obligations d’imposer cette mesure tant injuste socialement qu’inefficace d’un point de vue environnemental, la Métropole grenobloise a choisi de maintenir le dispositif d’exclusion des véhicules les plus anciens malgré des niveaux de pollution inférieurs aux valeurs réglementaires.

Pourtant, à Reims, la pollution de l’air étant inférieure aux valeurs réglementaires, il a été décidé un moratoire jusqu’en 2029 pour l’interdiction dans la ZFE des véhicules classés Crit’air 3.

À Rouen, les mesures de la qualité de l’air pour l’année 2023 ont été suffisamment bonnes (34 μg /m³ pour la concentration en particules fines) pour que la président de la Métropole Rouen-Normandie annonce que les véhicules Crit’Air 3 ne seront pas interdits dans la ZFE de Rouen à partir du 1er janvier 2025. Cette décision devrait être annoncée prochainement par le ministère de la Transition écologique.

À Marseille, l’extension prévue en 2025 de la Zone à faibles émissions (ZFE) aux véhicules Crit’Air 3 dans le centre de Marseille est reportée « sine die ». Depuis les annonces gouvernementales du 10 juillet 2023, la Métropole grenobloise est devenue « territoire de vigilance » et n’est plus contrainte d’interdire en 2025 les voitures Crit’Air 3.

Pourquoi ce qui est possible à Reims, Rouen et Marseille ne l’est-il pas dans l’agglomération grenobloise ? Grenoble Alpes Métropole va-t-elle s’obstiner à mettre en place une mesure qui :

    • n’est plus obligatoire
    • est socialement injuste
    • est inefficace pour l’environnement 
Nous n’avons pas d’argent à gaspiller !
Ce qu’il nous faut c’est :
    • plus de bus, de tramway, de trains
    • la gratuité des transports collectifs
REPORT DE LA ZFE ! Tant que de véritables solutions alternatives de transport ne seront pas mises en œuvre !

Ce n’est pas étonnant que l’accueil réservé au militant du Collectif fut très bon de la part des automobilistes et les échanges ont montré un accord avec nos positions.

View Fullscreen

Publié le 25.12.2023 à 22:47

Le 21 décembre 2021,les transports publics de l’agglomération montpelliéraine sont devenus gratuits pour les 500 000 habitants de la Métropole. Pour l’occasion, la ville de Montpellier a organisé une grande fête et des débats sur le thème de la gratuité.

La veille, le 20 décembre, la Coordination Nationale des Collectifs pour la gratuité des transports publics en a profité pour organiser une rencontre inter-collectifs suivi d’un débat. Le lendemain, quelques représentants de collectifs faisaient partie des délégations invitées comme ce fut le cas de notre Collectif CGTPAG.

Reportage photos de la Coordination Nationale :

Étaient représentés les Collectifs ou autres organisations de : Aubagne, Grenoble, Metz, Nice, Région parisienne, Rouen et Strasbourg.

Cette rencontre a permis de faire le point sur les activités respectives des collectifs présents et de discuter de la prochaine campagne nationale pour la gratuité de transports.

Après la rencontre, un débat a eu lieu dans les locaux de la Carmagnole à Montpellier. Ce débat fut très riche en échanges et a permis d’une part, de développer l’ argumentation que nous élaborons au sein du CGTPAG depuis sa création il y a 9 ans, et d’autre part, M Giovannangeli a fait un retour de l’expérience d’Aubagne, où la gratuité est plébiscitée par la population mais est menacée par l’intégration du Pays d’Aubagne dans la Métropole marseillaise.

Reportage photos du débat sur la gratuité

Le débat a été enregistré et est disponible sur la chaîne Youtube de la Carmagnole.

 

Le lendemain la délégation constituée d’élus de la ville de Grenoble et de membres de CGTPAG, de Grenoble Citoyenne et d’Alternatiba a visité une partie du réseau et participé aux différentes présentations et débats du forum de « Libération »

Un milliard d’investissements dans les transports :

Compte rendu de la délégation :

Jeudi, nous avons pu voir les infrastructures et les travaux en cours pour augmenter la capacité des transports. Les investissements pour 2020-2026, c’est 1 milliards d’€, cela représente le montant 2019 du budget de la Métropole de Montpellier. Autrement dit, l’équivalent d’une année classique de fonctionnement et investissements de la métropole a été investit dans les transports collectifs ! Il s’agit d’un choix politique fort.
Mickaël Delafosse (maire de Montpellier, président de la Métropole) et Julie Frêche ( vice présidente chargée des transports à la métropole) ont défendu les choix politiques faits avec des arguments de fond (urgence environnementale, concilier l’écologie et le social) qui sont proches de ceux que nous avançons. Mickaël Delafosse a expliqué le choix de la gratuité des transports publics par la prise en compte du mouvement des gilets jaunes et des mobilisations pour le climat. Julie Frêche a dit qu’ils avaient la volonté de desservir toute la ville : 10 quartiers populaires sur 11 allaient être desservis par le tramway  et le 11ème aurait une desserte de qualité via des bus BHNS.

Jeudi soir, il y a eu un discours du Maire place de la Comédie, où il a cité Victor Hugo « Rien n’arrête une idée dont le temps est venu. Le temps de la gratuité est venu. Pour une ville plus écologique, plus solidaire, plus fraternelle ». La place de la Comédie était noire de monde (10 000 personnes ?). Il est possible qu’avec Montpellier on assiste à un tournant.

Reportage photos de la délégation

Programme du Forum Libération :
L’actu de la semaine. Montpellier passe gratis : la riche idée ? (à 30 secondes)
  • Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole
  • Arnaud PASSALACQUA, professeur des universités à l’Université Paris Est-Créteil, en poste à l’Ecole d’urbanisme de Paris
Le débat pour bouger : le tout-gratuit est-il une bonne solution ? (à 32 minutes)
  • Frédéric HERAN, économiste et urbaniste, maître de conférences à l’Université de Lille 1 et chercheur au CLERSE (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques)
  • Philippe POINSOT, maître de conférences à l’Université Gustave Eiffel
  • Jérôme BELOGE, Maire et Président de l’agglomération de Niort.
  • En visio, la Fédération Nationale des Usagers de Transports (FNAUT).
Perspectives. Et l’Europe dans tout ça ? (à 1 heure et 8 minutes)
  • Mihail KÕLVART, Maire de Tallinn
  • Karima DELLI, députée européenne, Présidente de la Commission Transport et Tourisme au Parlement Européen
  • Fabien ROUSSEL, Secrétaire National du Parti Communiste Français, député de la 20ème circonscription du Nord
  • Modération : Jonathan BOUCHET-PETERSEN, éditorialiste à Libération et Amandine CAILHOL, cheffe adjointe du service France à Libération


 

 

 

 


Publié le 24.12.2023 à 18:20

Vendredi 1 et samedi 2 décembre a eu lieu à Bruxelles une conférence internationale sur le thème du droit à la mobilité pour tous avec la gratuité des transports publics. Cette conférence était organisée par la Fondation allemande Rosa Luxemburg. Notre Collectif était représenté par Jérôme Sérodio.

Programme de la conférence :

View Fullscreen

Contribution du Collectif CGTPAG en français, anglais et allemand :

View Fullscreen View Fullscreen View Fullscreen List of Participants Networking Conference organized by the Rosa-Luxemburg-Stiftung Brussels
Right to Mobility for All

Venue: Rosa-Luxemburg-Stiftung Brussels, Rue Saint Ghislain 62, B-1000 Brussels
1 and 2 December 2023
Daniel Santini, Rosa-Luxemburg-Stiftung Sao Paulo, Brazil
Cristiane Costa Goncalves, Universidade Federal de Minas Gerais, engineer, Brazil
Conor Farrell, Transport Workers’ Federation, Brussels
Eva Haas, mobility expert, Germany
Rolf Beierling-Hemonet, Verkehrswendebündnis Köln, Germany
Detlev Woeske, Attac Germany
Geert van Waeg, international federation of pedestrians, Belgium
Mariano Reano, Ecologistas en Accion, Spain
Mathieu Strale, mobility expert, Belgium
Konstantinos Siampanopoulos, policy advisor, European parliament, Brussels
Bernhard Altert, Attac Germany
Judith Dellheim, Berliner Energietisch, Germany
Sebastian Schackert, DIE LINKE., Germany
Tomasz Larczyński, The new Left, Poland
Lorelei Limousin, Greenpeace, Brussels
Gunda Wienke, mobility expert, Köln, Germany
Philipp Loth, Pro Bahn, LV Hessen, Germany
Ellie Harrison, Get Glasgow Moving, UK
Thibault Schneeberger, actif-trafiC, Switzerland
Domagoj Mlinarić, mobility expert, Croatia
Vladimir Halgota, Mozemo, Croatia
Darius Mikutat, #wirfahrenzusammen, Germany
Zoran Bukvic, Streets for Cyclists, Belgrade, Serbia
Jerome Serodio, Collectif pour la gratuite des transports publics, France
Eddy Hopman, Netwerk klimaat van de FNV, The Netherlands
Franziska Heinisch, #wirfahrenzusammen, Germany (online)
Manuela Kropp, Rosa-Luxemburg-Stiftung Brussels
Louise Schmidt, Rosa-Luxemburg-Stiftung Brussels
Sophia Thoenes, Rosa-Luxemburg-Stiftung Brussels


Publié le 19.12.2023 à 21:55

Le 16 décembre, le Collectif pour la Gratuité des Transports Publics dans l’Aire Grenobloise (CGTPAG) soutenu par Grenoble Citoyenne et Alternatiba, a diffusé une lettre au Père Noël lui demandant la gratuité des TC dans la Métropole Grenobloise.

Les samedi 16 et 23  décembre, les transports en commun sont gratuits dans le réseau MTag à l’occasion de Noêl. Le 21 décembre à Montpellier les bus et trams seront gratuits pour tous les habitants et tous les jours. Qu’attends Grenoble Alpes Métropole pour faire de même ?


View Fullscreen 

Une initiative très réussie qui a permis la diffusion de 1500 flyers et de nombreux échanges avec les passants et de vérifier que la gratuité des transports était une mesure bien partagée. À noter également la présence du media en ligne PlaceGre’net qui a fait un bon compte rendu de cette action.

Article de Place Gre’net


Publié le 01.12.2023 à 23:26

Mercredi 29 Novembre 2023 – 11h
Bistrot Marsellus

6 Pl. de la Gare, 38000 Grenoble

Nos 3 collectifs sont engagés depuis le mois d’Avril sur une campagne pour la gratuité des  transports et la mise en place d’un RER Grenoblois. Nous vous l’avions présentée lors d’une  conférence de presse le 29 Mars dernier.

Le SMMAG a adopté le 16 novembre  une nouvelle tarification des déplacements de transports en commun applicable à partir de février. Nous protestons vigoureusement contre cette  nouvelle  tarification.

Il y a certes une  augmentation du nombre de bénéficiaires des tarifs solidaires et une diminution des abonnements pour les 11-17 ans . On ne peut qu’approuver ces 2 mesures.
Mais cela se fait au prix de fortes hausses pour tous les autres usagers :

  • les tickets à l’unité augmentent de 5,3%,  de 25 % lorsque le ticket est acheté dans les bus et de 31,6% si le ticket est pris par SMS.
  • le tarif augmente de 12% pour les 18-24 ans étudiants, apprentis, alternants
  • et c’est le coup de massue pour tous les autres 18-24 ans, avec une augmentation de près de 50 euros ( 400 %) sur leur abonnement !

Environ 20 000 jeunes vont être frappés par ces hausses . Nombre d’entre eux sont précaires, ont de bas salaires et utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail . Ces tarifs ne vont pas les encourager à utiliser les transports en commun.

L’INSEE indique (au niveau national) que ce sont les jeunes de 18 à 25 ans qui ont le niveau de vie moyen le plus faible parmi les adultes et 23 % d’entre eux sont en dessous du seuil de pauvreté. Lorsqu’ils vivent chez leurs parents, les jeunes apportent en effet souvent peu de revenus au ménage tout en augmentant le nombre d’unités de consommation. Lorsqu’ils ont leur propre logement (26 % des 18-24 ans vivent seuls ou avec conjoint), leur faible niveau de vie s’explique par des revenus d’activité bien inférieurs à l’ensemble des adultes.

Il serait beaucoup plus simple d’alléger ces situations en décidant un début de gratuité pour les plus précaires et aussi durant les week-ends pour tout le monde. Le coût serait tout à fait absorbable.
Et la gratuité totale dans la métropole pourrait être largement financée par une décision du parlement d’augmenter de 2 à 3 % du plafond le versement mobilité versé par les entreprises .

Par ses décisions de nouvelles tarifications, le SMMAG prend aux pauvres pour financer les plus pauvres, il déshabille Pierre pour rapiécer Paul , il oppose et divise les catégories entre elles . La seule réponse sociale , écologiste, rassembleuse , c’est la gratuité des transports et leur développement pour faire face à l’augmentation de la fréquentation et c’est de développer le réseau, investir dans les matériels .

Article du Dauphiné Libéré

 


Publié le 22.11.2023 à 10:56

La soirée débat à la Maison du Tourisme a été un succès avec une très bonne participation mais aussi par la qualité des différentes interventions.

  • Ainsi, Julie Calnibalosky, chercheure à l’Observatoire des villes du transports gratuit, a développé les axes de ses recherches en s’appuyant sur l’exemple de Dunkerque.
  • Cyril Cineux, adjoint à Clermont-ferrand et vice-Président d’agglomération, a fait preuve d’une grande maîtrise du thème de la gratuité.
  • Thibaut Vigouroux, du Pôle Mobilités Montpellier Métropole et chargé de la gratuité, a expliqué la mise en place concrète de la gratuité à Montpellier.
  • Jérémie Cicéron a présenté les enjeux environnementaux liés aux mobilités.
  • Mariano Bona a fait un exposé approfondi sur la question sociale.
  • Enfin, François Langlois nous a proposé différentes pistes de financement des transports collectifs.
  • À noter également l’intervention de Cyrielle Chatelain, députée EELV de l’Isère, qui a dit soutenir la gratuité des transports.

Puis, la soirée s’est poursuivie par un dialogue avec la salle pendant une heure.

 

 


END

🦉 Une chouette asso nous aurait échappé ? Signalez-la ici merci !
 • Vos suggestions

AMAPS
Accueil Demandeurs d'asile
ADTC
Alternatiba
Aide et Action en Isère
Amis du Monde Diplo
Antigone
BAF (la)
Bobine (la)
Camp de base
Centre Social Tchoukar
Collectif Stop Métrocâble
Collectif STopMicro 38
Collectif Transports Gratuits
Droit au Logement
Extinction Rebellion
FNE - Isère
Friday For Future - Gre
Fratrie des Glaneurs Solidaires
Labo Ouvert Grenoblois
Maison de la Nature et de l'Environnement
Observatoire International pour la Réinstallation des Cabines Téléphoniques
Office de l'Anti-tourisme
Pacifique (Le)
Parlons-y-vélo
Pluri-elles
Réseau Éducation Sans Frontières
Salle 5
Terre de liens
Unions de Quartiers
Un ptit Vélo dans la Tête
Un Toit Pour Tous
Verger Aventure
ZeroWaste
102 (Le)
 

 Publications

Affiches (les)
Bon Plan (le)
Collectif Ruptures
CRIC
Crieur de la Villeneuve (le)
Pièces & Main d'oeuvre
Postillon (le)
Sillon 38
Travailleur Alpin (le)
 

 Syndicats

Confédération Paysanne
CGT ST Microelectronics
UD CGT Isère
UD CFDT Isère
FSU 38
SOLIDAIRES
SUD Éducation
 

  Scops · ess · scic

Turbine.Coop (La)
Atelier Paysan
Cap Berriat
Conservatoire des Espaces Naturels
Gresi21 - Centrales Villageoises
Rhône-Alpes Solidaires
Pain des Cairns (Le)
 

 Politiques

Ades
Ensemble-Grenoble
Guillaume Gontard
Élu.e.s isérois.e.s
Les Ecologistes de la métropole de Grenoble
 

 Autres

DREAL
INSEE
INRIA
TV-Grenoble
 

 En sommeil

APARDAP
AvertY ✝(L')
Grenoble anti-linky ✝
Osez Le Féminisme ✝
Patate Chaude ✝
Planning Familial ✝