FLUX des ASSOCIATIONS 38


 INSEE

Les dernières mises à jour, les parutions d’indicateurs conjoncturels et de publications

08.04.2020 à 23:15:36

08.04.2020 à 23:14:06

08.04.2020 à 23:14:06

08.04.2020 à 23:12:36

08.04.2020 à 18:00:06

08.04.2020 à 18:00:00

Fin 2018, 5,6 millions de salariés travaillent dans la fonction publique en France. Après une quasi-stabilité en 2017, les effectifs baissent de 21 800 en 2018 (soit − 0,4 %) principalement en raison d’une nouvelle chute du nombre des contrats aidés. Bien que l’ampleur diffère selon les versants de la fonction publique, tous sont concernés.Hors emplois aidés, les effectifs augmentent de 38 200 (soit + 0,7 %). De fait, les contrats aidés sont en grande partie remplacés par des emplois de contractuels et les agents employés sous ce statut sont de plus en plus nombreux (+ 52 800 soit + 5,2 %). En particulier, 33 100 bénéficiaires d’un contrat aidé fin 2017 ont été recrutés comme contractuels en 2018.Les mouvements d’entrées-sorties sont principalement le fait des contractuels qui ont des contrats courts. Le solde, déjà négatif en 2017, entre les entrées et les sorties se creuse. Cette évolution est principalement imputable aux fonctionnaires et bénéficiaires de contrats aidés. À l’inverse, le solde positif des contractuels s’accroît entre 2017 et 2018. Les interruptions temporaires d’activité augmentent légèrement et les postes de courte durée sont stables depuis 2017.

07.04.2020 à 18:00:00

En 2018, 65 % des produits alimentaires sont commercialisés par les grandes surfaces d’alimentation générale. Depuis 2010, leur part de marché baisse cependant au profit de la vente à distance.Les produits non alimentaires sont majoritairement vendus par les magasins spécialisés. Les hypermarchés perdent du terrain sur ce segment, au profit des supermarchés et de la vente à distance. Depuis 2010, les ventes d’habillement des hypermarchés reculent, tandis que le dynamisme des magasins spécialisés ne se dément pas.

07.04.2020 à 18:00:00

Fin 2017, la France compte 300 000 points de vente dans le commerce de détail, dont un tiers dans le commerce alimentaire. Ils génèrent en moyenne un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros avec une surface de vente de 240 m². Un tiers du chiffre d’affaires est concentré dans 1 % des points de vente, appartenant majoritairement à la grande distribution.Les magasins de l’alimentaire spécialisé et des biens médicaux sont plus proches des populations que les magasins de l’équipement de la maison.Avec 73 millions de mètres carrés de surface commerciale pour 67 millions d’habitants, la densité commerciale est de 1,09 m² par habitant en 2017.En France, 45 % des établissements du commerce de détail et de l’artisanat commercial sont concernés par l’interdiction d’accueillir du public à la suite du décret du 23 mars 2020 dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

06.04.2020 à 14:00:06

06.04.2020 à 14:00:06

06.04.2020 à 14:00:06

06.04.2020 à 14:00:06

06.04.2020 à 14:00:06

06.04.2020 à 14:00:06

Résultats pour les communes de France hors Mayotte.

06.04.2020 à 14:00:06

06.04.2020 à 14:00:00

06.04.2020 à 14:00:00

06.04.2020 à 13:58:36

06.04.2020 à 13:57:06

06.04.2020 à 10:58:36

6 avril 2020 : Le fichier de données complémentaires a été actualisé par rapport à la publication du 27 février 2020Au quatrième trimestre 2019, les prix des logements anciens en France (hors Mayotte) accélèrent : +1,3 % par rapport au troisième trimestre 2019 (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après +1,0 % au troisième trimestre et +0,7 % au deuxième.Sur un an, la hausse des prix s’accentue également : +3,7 %, après +3,2 % et +3,1 %. Comme observé depuis fin 2016, la hausse est plus marquée pour les appartements (+5,2 % en un an) que pour les maisons (+2,6 %).

03.04.2020 à 23:11:06

02.04.2020 à 18:00:00

02.04.2020 à 18:00:00

Indisponibilité des services informatiques, destruction ou altération de données, divulgation de données confidentielles : 16 % des sociétés de 10 personnes ou plus implantées en France déclarent avoir vécu un incident de sécurité informatique en 2018. Les sociétés de 250 personnes ou plus sont deux fois plus touchées. Quatre sociétés sur dix sont assurées contre ces incidents.En 2019, presque toutes les sociétés de 10 personnes ou plus agissent pour leur sécurité informatique. Pour ce faire, deux tiers ont recours à des prestataires et plus de la moitié informe son personnel de ses obligations en la matière.26 % des sociétés ont une documentation sur les mesures, pratiques ou procédures en matière de sécurité des systèmes d’information, autant qu’en 2015. C’est le cas de 71 % des sociétés de 250 personnes ou plus. Quelle que soit leur taille, sept sociétés sur dix ont défini ou révisé cette documentation au cours de l’année écoulée.De plus, 86 % des sociétés mettent à jour régulièrement leurs logiciels et systèmes d’exploitation. C’est la mesure de sécurité la plus répandue. Les grandes sociétés sont beaucoup plus nombreuses à mettre en oeuvre simultanément plusieurs mesures de sécurité informatique.Enfin, la moitié des sociétés a une politique d’accès, de rectification et d’effacement des données personnelles : c’est deux fois plus qu’en 2015.

01.04.2020 à 18:00:00

01.04.2020 à 17:25:06

 

20 [ 7 mn ]