Associations

Sélection

Centre Interpeuples ∗ Transports gratuits ∗ Indymedia ∗ Pièces & Main d'Oeuvre ∗ UD CGT  

TOUTES LES ASSO 

A à F

Accueil Demandeurs d'asile ∗  Alliance Française ∗  A.D.E.S ∗  ADTC ∗  AFPS Isère ∗  Aide et Action en Isère ∗  Alpes-Solidaires ∗  Antigone ∗  ATTAC - Isère ∗  Café Voisin(e)s ∗  Centre Interpeuples ∗  C.R.I.C ∗  Conservatoire des Espaces Naturels ∗  C.L.U.Q - Grenoble ∗  Conseils Citoyens Indépendants ∗  Crieur de la Villeneuve (le) ∗  Eléfàn (L') 

G à L

Fil Rouge 38 (le) ∗  France-Bénévolat Grenoble ∗  Fratrie des Glaneurs Solidaires ∗  Grenoble anti-linky ∗  Groupe d'Analyse Metropolitain ∗  Indymedia ∗  I.N.R.I.A ∗  Isère-Solidaires ∗  L.P.O - Isère ∗  LePartisan.info 

M à R

O.D.T.I ∗  Osez Le Féminisme ∗  Parlons-en (le) ∗  Particité ∗  Patate Chaude (la) ∗  Politiques (blogs Isérois) ∗  PCSCP [Center-Parcs] ∗  Postillon (le) ∗  Planning Familial 38 ∗  Politicalpes ∗  Pièces & Main d'oeuvre ∗  Rhône Alpes Solidaires 

S à Z

SERA - Santé & Environnement ∗  Sillon 38 ∗  Solidarité Femmes Milena ∗  Solidar'Auto ∗  Sortir du Nucléaire ∗  Terre de Liens Rhône-Alpes ∗  Très-Cloîtres ∗  Un ptit Vélo dans la Tête ∗  Verger Aventure (le) 

Syndicats

UD CGT ∗  UD FO ∗  UD CFDT ∗  FSU 38 ∗  SOLIDAIRES - Isère ∗  Solidaires Étudiant-e-s Grenoble ∗  SUD - Education

 Pièces & Main d'Oeuvre

Site de bricolage pour la construction d'un esprit critique grenoblois

 

Publié le 21.12.2018 à 20:33

On achève bien les paysans

- Nécrotechnologies

Publié le 20.12.2018 à 21:30

N'achetez rien. Déconnectez-vous.

https://vimeo.com/307132592 ), ou plutôt celle de Grenoble Anti-Linky, un collectif auquel nous participons depuis quatre ans, qui multiplie les textes d'alerte et d'analyse, les réunions publiques, les actions, manifestations et rassemblements contre les capteurs communicants, la smart city, les objets connectés, la voiture électro-nucléaire, etc. (Voir ici)

Grenoble est l'une des cinq villes pilotes pour la 5G, technologie de communication sans fil indispensable au déploiement des voitures-robots, des objets connectés, de l'Internet des objets et de la smart city. Ici, EDF s'appelle GEG (Gaz Electricité Grenoble), et Enedis se nomme GreenAlp.
Ville Verte, ville machine. Sous la direction d'Eric Piolle, son ingénieur maire, Grenoble reste le laboratoire de l'innovation anti-humaine et anti-écologique.

En 2018, les Français ont acheté un million et demi d'enceintes connectées, ces machines à tout faire qui allument la lumière et la télé, descendent les volets et montent le chauffage, lisent une recette et retrouvent une chanson à partir d'une phrase, donnent la météo et vous rappellent l'heure du rendez-vous chez le dentiste. A quoi bon vivre, les machines le font tellement mieux que nous.

Les gens qui voyaient déambuler ces fantômes de la consommation dans les travées de la Fnac nous demandaient, sourire en coin, « vous êtes les gilets noirs ? »
Précisément.

Il se peut que nous n'ayons plus de pouvoir en tant que main d'œuvre, mais nous avons toujours notre pouvoir de non-achat, et celui de ruiner par notre grève illimitée du gaspillage les exploiteurs qui nous vendent de la camelote abrutissante et liberticide sous forme d'« intelligence artificielle ».

Et puis quand même, quel gain d'argent. C'est autre chose que les misérables 100 € jetés en vitesse à nos amis gilets jaunes pour calmer leur juste colère.

Résumons-nous :
Brisons les machines et sauvons les humains !
Grève générale et illimitée des achats de machins connectés !
On bloque tout, on réfléchit, et c'est pas triste !

- Nécrotechnologies

Publié le 09.12.2018 à 16:39

Le rêve transhumaniste de Renan (en attendant la conférence du 11 janvier à Grenoble)

) :

« L'humanité inférieure, dans une telle hypothèse, serait bientôt matée par l'évidence, et l'idée même de la révolte disparaîtrait. La vérité sera un jour la force. "Savoir, c'est pouvoir" est le plus beau mot qu'on ait dit. L'ignorant verra les effets et croira ; la théorie se vérifiera par ses applications. Une théorie d'où sortiront des machines terribles, domptant et subjuguant tout, prouvera sa vérité d'une façon irrécusable. Les forces de l'humanité seraient ainsi concentrées en un très petit nombre de mains, et deviendraient la propriété d'une ligue capable de disposer même de l'existence de la planète et de terroriser par cette menace le monde tout entier. Le jour, en effet, où quelques privilégiés de la raison possèderaient le moyen de détruire la planète, leur souveraineté serait créée ; ces privilégiés régneraient par la terreur absolue, puisqu'ils auraient en leurs mains l'existence de tous ; on peut presque dire qu'ils seraient dieux… » (E. Renan, Troisième dialogue philosophique, 1876)

« Une large application des découvertes de la physiologie et du principe de sélection pourrait amener la création d'une race supérieure, ayant son droit de gouverner, non seulement dans sa science, mais dans la supériorité même de son sang, de son cerveau et de ses nerfs. Ce seraient là des espèces de dieux ou de dévas, êtres décuples en valeur de ce que nous sommes, qui pourraient être viables dans des milieux artificiels. La nature ne fait rien que de viable dans les conditions générales (…) C'est à la science à prendre l'œuvre au point où la nature l'a laissée. (…) De même que l'humanité est sortie de l'animalité, ainsi la divinité sortirait de l'humanité. Il y aurait des êtres qui se serviraient de l'homme comme l'homme se sert des animaux. » (E. Renan, Troisième dialogue philosophique, 1876)

Cité dans Leurre et malheur du transhumanisme par Olivier Rey (Desclée de Brouwer, 2018).

Renan s'inscrit dans la lignée des penseurs et prophètes de “l'Homme supérieur”, de la Mésopotamie et de l'Ancien Testament aux transhumanistes contemporains qui, eux, disposent des moyens matériels et des machines pour faire advenir ce rêve qui est notre cauchemar.

Nous en débattrons, entre autres, le vendredi 11 janvier 2019 :

Conférence-débat : “Transhumanisme, voulons-nous devenir des hommes-machines ?” Avec Olivier Rey, Pièces et main d'œuvre et Jo Briant.

Maison des Associations de Grenoble (6 rue Berthe-de-Boissieux)
Apéro et librairie dès 18h30
Conférence à 19h30

- Nécrotechnologies

Publié le 23.11.2018 à 17:27

Conférence à Grenoble (11/01/19) - Transhumanisme : voulons-nous devenir des hommes-machines ?

Apéro et librairie dès 18h30
Conférence-débat à 19h30
Maison des Associations de Grenoble
(6 rue Berthe-de-Boissieux)

Le transhumanisme est un projet de prise en main de l'Evolution par les ingénieurs. Son objectif : substituer aux humains une espèce « augmentée », fruit du progrès technologique et d'une volonté de maîtrise totale.
Quels sont les ressorts et les moyens de cette idéologie ? S'agit-il d'un délire scientiste ou
d'une menace réelle ? Et vous, voulez-vous devenir des hommes-machines ?

Conférence-débat avec Olivier Rey, mathématicien et philosophe, auteur de Leurre et malheur du transhumanisme (Ed. Desclée de Brouwer, 2018),
organisée par Jo Briant, militant grenoblois & Pièces et main d'oeuvre, auteur du Manifeste des Chimpanzés du futur contre le transhumanisme (Ed. Service Compris, 2017).

https://chimpanzesdufutur.wordpress.com/

- Nécrotechnologies

Publié le 04.11.2018 à 18:57

Une soirée avec la MAIF : « Intelligence » artificielle, employés robots et philosophie d'accompagnement

Pour lire le récit de cette soirée, ouvrir le document ci-dessous.

- Nécrotechnologies