FLUX des ASSOCIATIONS


LE POSTILLON 

Archives

Jetons les puces et les antennes à la poubelle (grise)

L'écologie technicienne continue à faire des ravages. Comme on l'avait raconté dans le numéro 43, la Métropole grenobloise va pucer toutes les poubelles afin de mettre en place la « redevance incitative » : moins on jette dans les poubelles grises, moins on est censé payer. Le site « quotidien de l'écologie » Reporterre (05/09/2019) consacre un article élogieux à cette « innovation » présentée comme « plus juste socialement et plus efficace écologiquement ». Pour l'écologie, on repassera : la Métropole est en (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Canons à vendre

Les responsables des 2 Alpes avaient trouvé l'idée du siècle : pour « sauver » le glacier de la station, ils ont installé six canons à neige voilà deux ans. Une première en France : la neige produite était censée faire une couverture protégeant la glace et l'empêchant de fondre. 800 000 euros dépensés, dont la plupart issus de subventions du Conseil départemental et du Conseil régional. Le but n'étant pas tant de « protéger le glacier » que les bénéfices de la station, qui vendait des forfaits tout l'été (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Chim'éRIC

En décembre 2018, en plein mouvement des gilets jaunes, Piolle faisait un vibrant plaidoyer pour le RIC (référendum d'initiative citoyenne) sur Youtube. Extraits : « Ici à Grenoble, les habitants peuvent voter pour mettre un véto sur une proposition délibérée par les élus. Cette initiative forte (...) a été torpillée par le gouvernement Valls et le gouvernement soi-disant du nouveau monde de Macron a repris cette attaque : nous avons été attaqués au tribunal, nous avons perdu. Si ces initiatives du (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Courrier des lecteurs

La réponse sirupeuse de Bustos
Dans le dernier numéro, on avait décerné la Noix d'honneur à Ludovic Bustos, maire de Poisat, vice-président à la Métropole, chanteur engagé dans Ke Onda, et scandalisé par la réquisition du portrait de Macron dans la salle du conseil municipal de sa commune. Il nous a répondu sur Facebook, réseau asocial qu'on boycotte pour de multiples raisons évidentes.
« Comme je ne suis pas à la hauteur en tant qu'homme public et artiste j'aurais davantage préféré me voir caricaturé (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Chartreuse : très haut débit d'absurdités

Pour beaucoup, c'est la pire des injustices de notre temps. Dans certains endroits reculés, le haut débit n'est pas encore accessible. Rendez-vous compte : impossible de télécharger un film en quelques minutes, de faire fonctionner son GPS correctement ou de réaliser du télétravail efficace. On est au XXIème siècle et y'a des villages ou y'a pas vraiment internet ? Non, mais allô quoi ? Que certains n'aient pas de toit ou mangent dans les poubelles passe encore, mais le manque de réseau, la « fracture (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Les magouilles d'Alpexpo couvertes par Le Daubé

Pas facile d'être un journal institutionnel : on peut se retrouver à la fois juge et partie. Imaginez vous au Daubé, obligé d'écrire un peu sur Alpexpo, le « parc événementiel de Grenoble », empêtré depuis des années dans des débâcles financières, renfloué à coups de millions d'euros par la Ville de Grenoble et la Métropole. Ces déboires ont été couverts par Le Daubé, mais sans jamais en dire trop, en se contentant des informations sorties ailleurs. Et pourtant : Le Daubé a fait partie des administrateurs d'Alpexpo (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

La Belle électrique + liquide = électrocution

Ils sont prudents à la Belle électrique : le programme du festival Jour & Nuit, organisé du 5 au 7 septembre, stipulait grâce à des pictogrammes que les drônes et les distributions de tracts étaient interdits pendant l'événement. On n'arrête pas la sécurité, surtout quand elle est placée sous le saint patronnage du « plan Vigipirate ».
Ils sont aussi tatillons, à la Belle électrique : pendant ce même festival, Sébastien, qui était venu sans son drône, n'a pas pu rentrer avec son verre éco cup… parce (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Fractures métropolitaines

Rigolons un peu avec les « Forums pour l'emploi », organisés par Pôle emploi et la Métropole. Celui qui s'appelle « Informatique et numérique » se déroule le 8 octobre au Stade des Alpes, et celui sur les « services à la personne » le 10 octobre au foyer municipal de Pont-de-Claix. Chers étudiants en sociologie, voilà une bonne base de réflexion sur les choix de lieux révélateurs et les fractures (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Profs : Invitez-nous !

La diversification c'est l'avenir de la presse. Le Nouvel Obs vendait des sanibroyeurs, Le Point vend des opinions avariées, TF1 (ou son actionnaire) vend des viaducs, Le Monde (ou un de ses actionnaires) vend des box pour surfer sur Internet. Pourquoi pas nous ? On a étudié la possibilité de planter des pommiers pour vous en vendre des cagettes à l'automne, notre comptable nous en a découragés (il paraît que c'est long à pousser) alors on s'est dit qu'on devrait intervenir en milieu scolaire. Si vous (...)

- Automne 2019

Continuer la lecture

 

Les livres des candidats aux municipales passés à la loupe

Éric Piolle et Alain Carignon, les meilleurs ennemis de la campagne des municipales grenobloises, ont chacun écrit un livre. Le Postillon, prêt à tout pour épargner ses lecteurs, les a lus et vous offre un test comparatif.

- Décembre 2019 - Janvier 2020

Continuer la lecture