Associations iséroises


Maison de la Nature et de l'Environnement de l' Isère
Echanger, s'informer et agir pour l'environnement.

Publié le 17.09.2021 à 12:54

APPEL A BENEVOLES!! Venez construire les Alternatives avec nous!

J-9! Le Village des Alternatives– Respire approche à grand pas!!!!

C’est 73 structures intervenantes que nous avons et nous en sommes ravi.e.s, c’est déjà un énorme succès 🙂

Mais il nous manque du soutien bénévole pour cette journée!! Nous sommes à la recherche d’une cinquantaine de bénévoles pour pouvoir faire des roulements!Pour faire quoi?

Transporter du matériel et l’installerFabriquer la déco et la signalétique du village, coller des affichesTenir la buvetteAider les structures à décharger, les guider et les aider à s’installerEt toutes les opérations inverses de rangement, desinstallation, transportGérer la propreté du site, … Rejoignez l’aventure!

▶ Le GROS RUSH va être de monter un village en moins de 3h00 de temps et accueillir plus de 100 personnes intervenantes: on a besoin de 50 bénévoles !!

▶ INSCRIVEZ VOUS comme BÉNÉVOLE – MAINTENANT SVPINSCRIPTION ICIhttps://alternatiba.eu/grenoble/village/benevoles

▶ et bien sur passe l’info dans tes réseaux 😉 on est encore loin des 50 aujourd’hui…

Le Programme du Village des Alternatives-Respire! 8 quartiers pour vivre autrement!

Ateliers, conférences, sorties nature, stands des associations, place publique, spectacles, activités culturelles, concert, buvette: une journée effervescente pour explorer les alternatives pour vivre autrement!!

▶ Consultez le programme complet!

Campagne de financement participatif

Et pour aider à l’organisation du Village des Alternatives, Alternatiba lance une campagne de financement participatif!

Pas le temps de filer un coup de main? Vous pouvez aussi donner un coup de pouce sous forme de don!

▶ Faire un don


Publié le 16.09.2021 à 12:32

« Sème sauvage » organise son premier Marché aux graines et plantes sauvages !

Celui-ci aura lieu à l’occasion du festival Respire au Village des Alternatives, le 25 septembre au parc Paul Mistral (Grenoble), de 14h à 17h.

Vous pourrez y acheter des plants de plantes sauvages à prix libre, et échanger vos graines grâce à la grainothèque Sème sauvage.

Venez nous y rencontrer et discuter plantes sauvages !


Publié le 16.09.2021 à 12:30

crédit photo : Gentiana

Cet automne, deux ateliers « Mange sauvage » sont proposés pour découvrir et approfondir nos connaissances sur une sélection de plantes sauvages locales comestibles :

mercredi 29 septembre de 18h à 20h : Intérêts et apports nutritifs des plantes sauvages comestibles (en salle à la MNEI) avec l’Écho Sauvage > focus sur l’Égopode, l’Achillée mille-feuille, les Lamiers et la Silène enflée mercredi 13 octobre de 18h à 20h : Récolter et conserver les graines de plantes sauvages comestibles avec Gentiana (aux abords de la MNEI)

Ces ateliers sont gratuits et accessibles à tous (enfants accompagnés par un adulte, à partir de 12 ans) sur inscription auprès de mediatheque@mnei.fr


Publié le 16.09.2021 à 12:27

Depuis la mi-juin, la grainothèque de plantes sauvages et potagères de la Ville de Saint Martin d’Hères, qui a choisi un format « mobile » facile à déplacer, se balade dans les maisons de quartiers, les médiathèques, ou encore lors d’évènements festifs.

Installée du 03 au 25 septembre à la médiathèque Romain Rolland, la grainothèque sera également à disposition pour la fête des jardins de Saint-Martin d’Hères le samedi 25 septembre.

« C’est à vous de jouer ! Dès que vous le pouvez, récoltez vous-même des graines dans les espaces sauvages de nos rues, ou en pleine nature et venez les déposer dans la grainothèque. Puis à votre tour, semez, embellissez, sauvegardez ! »

La Ville de Saint Martin d’Hères a suivi une des formations « Sème sauvage » puis a bénéficié d’un accompagnement en janvier 2019 à destination du personnel de la Ville, de la MJC mais aussi des habitants engagés dans des actions de jardinages.

Plus d’informations : https://www.saintmartindheres.fr/

>> Télécharger le poster de présentation de la grainothèque de Saint Martin d’Hères

>> Télécharger le Flyer de la fête des jardins le 25 septembre à Saint Martin d’Hères


Publié le 16.09.2021 à 11:50

Crédits : photo 2 : MathieuMenand [CC BY-SA 2.0 FR] via TelaBotanica – photo 3 : Marcel Etienne [CC BY-SA 2.0 FR], via Tela Botanica

La Mauve sylvestre (Malva sylvestris), de la famille des Malvacées, fleurit de juin à septembre. On la reconnaît assez facilement grâce à ses grandes fleurs roses-violacées à pétales veinés. Ses fruits sont composés de nombreux carpelles à une graine, disposés de façon circulaire. Du fait de leur forme et de leur disposition, on appelle ces fruits des « fromageons ».

Les graines de mauve sont assez grandes (5 millimètres) et donc très faciles à récolter. Elles sont mûres lorsque les fruits sont bien secs et jaunâtres. On ouvre alors le fruit pour dégager les graines, que l’on peut directement ensacher.

On les récoltera de préférence par temps sec. Les graines doivent ensuite être conservées à l’abri de la chaleur, du soleil et de l’humidité.

La mauve est comestible (fleurs, boutons floraux, jeunes feuilles, fruits) et a de nombreuses vertus (adoucissante, expectorante…).

>> Télécharger la fiche-espèce de la mauve sylvestre.


Publié le 16.09.2021 à 11:35

La tanaisie vulgaire ou Tanacetum vulgare est en fleurs !

Très décorative grâce à ses fleurs couleur jaune d’or qui forment des capitules ronds et compacts disposés en corymbe, elle possède également des qualités odorantes. Ses longues tiges et ses feuilles caduques de 5 à 15 cm de long, découpées en folioles allongées, sont incisées et dentées. Son port élevé (jusqu’à 90 cm) et ses feuilles développées en font une plante très esthétique au jardin.

Du fait de ses propriétés insectifuges, elle est également appréciée sous forme de purin pour réguler les insectes indésirables au potager.

Jardin Sème sauvage – MNEI – septembre 2021

Publié le 16.09.2021 à 11:30

« Récolter les jeunes pousses des plantes sauvages comestibles – en toute confiance, sans risque de confusion« , de Moutsie et Gérard Ducerf (Editions du Terran, 2015) est un guide pratique pour identifier 50 plantes sauvages comestibles grâce à leurs feuilles, donc dès avant la floraison.

De l’achillée millefeuille à la violette odorante, chaque plante est présentée sous forme de fiche dans la première partie du livre, et mise directement en relation avec d’autres plantes qui lui ressemblent pour éviter les confusions. Une seconde partie est dédiée aux images, avec de nombreuses photos permettant de faciliter l’identification des plantes. Dans la troisième partie, des plantes toxiques à éviter qui n’ont pas encore été citées en première partie sont mises en avant afin de limiter les risques.

Comme toujours, même avec un guide, la prudence est de mise ! Nous vous recommandons de récolter uniquement les plantes que vous êtes tout à fait certain.e.s de reconnaître.

Pour d’autres références disponibles à la médiathèque de la MNEI, n’hésitez pas à consulter la bibliographie Sème sauvage.


Publié le 16.09.2021 à 09:25

A partir du 20 septembre, le MOOC de Tela botanica et de l’Université Paris-Sud sur les « herbes folles » reprend du service et propose un mois de cours de botanique dédiés aux « mauvaises herbes », celles qui se réfugient dans les moindres recoins et arrivent à pousser coûte que coûte grâce à des trésors d’adaptation.

Une très bonne occasion de redécouvrir ces voisines végétales tout en réfléchissant à leurs rôles et leurs intérêts pour la biodiversité (et pour nous!), dans un format flexible et avec différents niveaux d’approfondissement.

>> Découvrez le MOOC Herbes Folles


Publié le 03.09.2021 à 16:23

La MNEI invite L’ Atelier Paysan à venir présenter son ouvrage paru au mois de mai 2021 aux éditions du Seuil : Reprendre la terre aux machines : Manifeste pour une autonomie paysanne et alimentaire le jeudi 09 septembre à 18h30.

Un ou plusieurs sociétaires de la coopérative, co-auteur(s) de l’ouvrage, seront présents pour discuter autour des enjeux abordés dans le manifeste : responsabilité individuelle et collective, sortir des niches d’un marché alimentaire réservé aux classes aisées, reprendre la terre aux machines.

L’Atelier Paysan accompagne la conception et le colportage des technologies paysannes. Les auteurs, paysans, syndicalistes et militants, sociétaires de la coopérative, font le constat que les alternatives paysannes, aussi incroyablement riches soient-elles, s’avèrent totalement inoffensives face au complexe agro-industriel, plus prédateur que jamais. Ce manifeste propose de sérieuses pistes de rupture.

Événement gratuit sur inscription auprès de mediatheque[a]mnei.fr.


Publié le 03.09.2021 à 16:21

En septembre et octobre, c’est le début de l’automne, saison des graines !

Le projet Sème sauvage vous propose de découvrir les plantes sauvages comestibles grâce aux Ateliers « Mange sauvage », mais aussi de venir échanger des graines et vous approvisionner en plants à l’occasion de son Marché aux graines et plantes sauvages !

Les Ateliers « Mange sauvage »

Deux ateliers à venir cet automne, les mercredi de 18h à 20h à la MNEI :

29 septembre : intérêts et apports nutritifs des plantes sauvages comestibles (en salle à la MNEI) avec l’Écho Sauvage : focus sur l’Égopode, l’Achillée mille-feuille, les Lamiers et la Silène enflé 13 octobre : récolter et conserver les graines de plantes sauvages comestibles avec Gentiana (aux abords de la MNEI)

> Plus d’informations et inscriptions

Le Marché aux graines et plantes sauvages

« Sème sauvage » organise son premier Marché aux graines et plantes sauvages !

Celui-ci aura lieu à l’occasion du festival Respire au Village des Alternatives, le 25 septembre au parc Paul Mistral (Grenoble), de 14h à 17h.

Vous pourrez y acheter des plants de plantes sauvages comestibles à prix libre, et échanger vos graines grâce à la grainothèque Sème sauvage.

Pour suivre toutes les actualités du projet Sème sauvage, n’hésitez pas à nous envoyer un mail pour vous inscrire à notre Lettre d’information Sème sauvage (un envoi tous les deux mois) !

Le projet « Sème sauvage » est porté par la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère en partenariat avec l’association Gentiana. Il est soutenu dans le cadre du Contrat Vert et Bleu par Grenoble-Alpes-Métropole, le Département de l’Isère et la Région Auvergne-Rhône-Alpes