Associations iséroises


Maison de la Nature et de l'Environnement de l' Isère
Echanger, s'informer et agir pour l'environnement.

Publié le 22.06.2022 à 13:57

Les ressources en ligne font peau neuve !

Au cours du mois de juin, les ressources en ligne proposées par la médiathèque de la MNEI ont été actualisées. Le système de tri a aussi été simplifié afin de vous permettre une navigation plus fluide.

Découvrez :

Comprendre les enjeux : une sélection de ressources pour mieux appréhender les enjeux environnementaux et écologique de notre monde.Vivre autrement : une grande quantité de conseils et d’actions, à la fois concrète et accessible afin de diminuer votre empreinte carbone au quotidien.Aménager le territoire : des informations variées sur la façon de lier nos villes et nos campagnes avec un mode de vie durable.Penser alternatif : nos façons de pensées évoluent aussi vite que nos façons de vivre, profitez de ressources sur l’écologie politique, la philosophie ou l’économie sociale et solidaire.Jeux pédagogiques : une sélection de jeux pour apprendre de manière ludique sur les divers thèmes de l’écologie.Les ressources autour de la grainothèque : une sélection de ressources sur les plantes et comment gérer sa propre grainothèque en lien avec le projet « sème sauvage » .

>>> Consulter les ressources numériques


Publié le 15.06.2022 à 16:12

Portes-ouvertes de la médiathèque à l’occasion des Journées du patrimoine : vente de livres déclassés, exposition de curiosités, visites libres de la médiathèque et du jardin sauvage

La Médiathèque de la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère (MNEI) ouvre ses portes à l’occasion des journées du patrimoine !

Au programme :

vente de livres désherbés (livres spécialisés sur les thématiques nature/environnement/écologie) à petits prixexposition de « curiosités » issues du fonds de la médiathèquevisite libre de la médiathèque et prêt de documentsvisite libre du jardin et de la grainothèque « Sème sauvage »

Horaires d’ouverture

Vendredi 16 septembre de 13h à 18h

Samedi 17 septembre de 10h à 18h30

Plus d’informations

04 76 54 31 62 – accueil@mnei.fr

Photo : Eli Francis elifrancis, CC0, via Wikimedia Commons


Publié le 15.06.2022 à 12:14

Assemblée Générale de la MNEI

L’Assemblée générale annuelle ordinaire de la MNEI aura lieu le mercredi 22 juin à 18h30 en salle Robert Beck.

Elle est ouverte à tous les membres de la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère.

Ordre du jour :

Rapport moral du Président ;Rapport d’activité du Secrétaire général ;Rapport financier du Trésorier ;Rapport de Monsieur Yann BENALLEGUE, Commissaire aux comptes ;Vote des rapports ;Montant des cotisations 2022 des associations membres ;Montant des tarifs des services mutualisés applicables en 2022 ;Présentation du prévisionnel de l’activité et financier 2022 et des activités réalisées entre janvier et juin ;Information, discussion et adoption d’orientations stratégiques pour l’avenir de l’association MNEI. Quelles missions, quels moyens ?Renouvellement des membres du Conseil d’administrationVote des membres du bureau ;Questions diverses

Publié le 15.06.2022 à 11:52

Atelier « Mange sauvage » le 21 septembre : récolter et conserver les graines de plantes sauvages comestibles

Le troisième et dernier atelier « Mange sauvage » de la saison aura lieu mercredi 21 septembre de 18h à 19h30 dans les environs de la Maison de la Nature et de l’Environnement (place Bir Hakeim, Grenoble).

Cette sortie est dédiée à la récolte et conservation des graines de plantes sauvages comestibles, en lien avec la grainothèque de plantes sauvages située à la médiathèque de la MNEI.

L’atelier sera animé par Antoine Briffaud, animateur nature de l’association Gentiana.

>> Inscription obligatoire auprès de mediatheque@mnei.fr

>> Plus d’information sur le programme « Mange sauvage »


Publié le 25.05.2022 à 17:43

Atelier « Mange sauvage » le 08 juin : sortie d’initiation-découverte de 3 à 4 espèces de plantes sauvages comestibles

Le prochain atelier « Mange sauvage » aura lieu mercredi 08 juin de 18h à 19h30 dans les environs de la Maison de la Nature et de l’Environnement (place Bir Hakeim, Grenoble).

Lors de cette sortie découverte, 3 à 4 espèces de plantes sauvages comestibles seront présentées ainsi que leurs usages culinaires.

L’atelier sera animé par Antoine Briffaud, animateur nature de l’association Gentiana.

Cette sortie est presque complète, mais vous pouvez vous inscrire sur liste d’attente pour bénéficier des désistements de dernière minute, et/ou vous inscrire pour le dernier atelier qui aura lieu le mercredi 21 septembre autour de la récolte et de la conservation des graines de plantes sauvages comestibles.

>> Plus d’information sur le programme « Mange sauvage »


Publié le 25.05.2022 à 17:38

L’écho du réseau : la grainothèque de la Médiathèque Départementale de l’Isère

La médiathèque départementale de l’Isère (MDI) propose une petite grainothèque de plantes sauvages et potagères, (presque) entièrement faite de matériaux récupérés (les bibliothécaires reconnaîtront les porte-fiches et les pochettes de CD !).

Le but de cette grainothèque n’est pas tant l’échange de graines pour le plus grand nombre que la « démonstration » de ce service et de ce que la Médiathèque Départementale de l’Isère peut offrir autour : elle propose notamment des malles d’animation « Grainothèques » (à réserver sur son site internet) qui contiennent des jeux et des livres pour animer des temps de mise en lumière de ce service dans les bibliothèques.

>> Plus d’informations sur la grainothèque et les malles de la MDI

La MDI avait participé à la formation Sème sauvage de septembre 2019, formation qui avait par ailleurs été intégrée dans son catalogue de formations pour l’année 2019-2020.

Pour d’autres organisations qui ne sont pas des bibliothèques mais sont intéressées par du prêt de ressources autour de la grainothèque (livres, jeux, revues, outils), il est possible d’emprunter des documents auprès de la médiathèque de la MNEI.


Publié le 23.05.2022 à 17:24

Récolte de graines : l’Alliaire officinale et le Cerfeuil des bois

Ça y est, la saison de récolte des graines de plantes sauvages a bien commencé.

En ce moment, on peut par exemple récolter les graines de l’alliaire officinale (Alliaria petiolata) et du cerfeuil des bois (Anthriscus sylvestris), la maturité des graines dépendant bien entendu des milieux et de l’altitude.

Cerfeuil des boisCerfeuil des bois – graines

On sait que les graines sont mûres lorsque les fruits sont secs et les tiges brunes et cassantes. On peut alors couper les sommités pour prendre les fruits secs, et les ouvrir ou les secouer au dessus d’une feuille de papier ou d’un récipient pour récolter les graines.

Alliaire officinale Alliaire officinale – fruits

Pour obtenir des graines bien sèches, on récoltera de préférence par temps sec. Les graines doivent ensuite être conservées à l’abri de la chaleur, du soleil et de l’humidité

Prochainement, vous pourrez aussi récolter les graines du géranium herbe à robert, du coquelicot et de la silène enflée !

Géranium Herbe à Robert – fruit et grainesSilène enfléeSilène enflée – grainesCrédits photos : MNEI

Crédits photo :

1. Tela Botanica_BenjaminDESLANDES_CC-BY-SA 2.0 FR / 2. MNEI3. Tela Botanica__LaurentPetit_ CC-BY-SA 2.0 / 4. Tela Botanica_EmmanuelStratmains_ CC-BY-SA 2.0 FR5, 6, 7 : MNEI


Publié le 23.05.2022 à 15:39

Au jardin sauvage : le Miroir de Vénus

Miroir de Vénus en fleurs et en fruits

Au mois de mai, le Miroir de Vénus (Legousia speculum-veneris) a fleuri au jardin Sème sauvage. Cette campanule (famille des Campanulacées) à fleur violette est une plante annuelle.

Le Miroir de Vénus atteint 10 à 40 centimètres de hauteur et est le plus souvent pubescente (duveteuse, couverte de poils). Sa tige est dressée et ramifiée et ses feuilles sont rudes, sessiles (fixées directement sur la tige, sans pétiole), oblongues, et légèrement ondulées.

Ses fleurs violet foncé sont dressées, presque sans pétioles, et se développe en petites corymbe qui se terminent par une inflorescence souple et retombante (panicule). Au centre de la corolle de la fleur, longue d’environ 1 cm, se dessine un léger disque jaune. Ses fruits sont des capsules (10 à 15 mm) contractées au sommet, et ses graines sont elliptiques, luisantes et brunes.

Le Miroir de Vénus fleurit de mai à juillet. La plante a un territoire très vaste : on la retrouve partout en France métropolitaine et elle peut se développer entre 0 et 1200 mètres d’altitudes.

Il s’agit d’une plante messicole, qui se développe tout au long de l’année pour éclore au moment des moissons. On peut donc la retrouver aux abords ou dans les champs agricoles. Cependant, comme c’est le cas pour la plupart des plantes compagnes des moissons, l’utilisation d’intrants chimiques nuit à sa présence Elle fait ainsi partie des espèces protégées dans la région du Limousin.

On trouve plusieurs explications au nom « Miroir de Vénus », Vénus étant par ailleurs la déesse féminine qui s’est vue attribuer le plus de noms de plantes. La partie jaune de la fleur est comparée à un miroir dans la mythologie, miroir qui aurait servi à Venus pour s’assurer de sa beauté avant d’aller voir son amant et fils adoptif Adonis. Le miroir de Vénus, emblème des femmes et des mouvements féminins, est aussi le nom donné au symbole utilisé pour représenter le sexe féminin (♀).

Crédits photos : 1. MNEI / 2. Tela Botanica_Legousia speculum-veneris (L.) Chaix [1785]JohndeVos CC-BY-SA 2.0 FR / 3. Tela Botanica_Legousia speculum-veneris (L.) Chaix [1785]PaulFabre CC-BY-SA 2.0 FR

Article rédigé par Lucie Breton, bénévole Gentiana/projet Sème sauvage


Publié le 20.05.2022 à 17:49

À la médiathèque : le jeu La « pointeuse botanique », et de nombreux nouveaux livres à découvrir

La « pointeuse botanique », c’est un petit jeu très simple qui permet de s’initier à la détermination des plantes sauvages en trois étapes : observer, pointer, secouer !

Le principe : 100 petites planches d’espèces végétales sont disposées en une pile. Avec une baguette, on vient pointer une caractéristique (port, forme, couleur) de la plante qu’on souhaite déterminer. On secoue ensuite légèrement le paquet de carte pour que toutes les cartes qui ne correspondent pas à ce critère tombent de la pile !

Sur chaque carte, on retrouve des informations sur le calendrier de floraison et l’habitat de l’espèce, des critères de reconnaissance et une petite information plus culturelle.

Un jeu très esthétique et très pratique pour s’initier à la botanique à tous les âges !

La pointeuse botanique, CAUE DE L’ESSONNE, Annabelle BUXTON (Illustratrice), Gérard ARNAL (Photographe), Actes Sud Junior, 2016

De nombreux nouveaux livres viennent également compléter le fond dédié aux plantes sauvages et au jardin naturel de la médiathèque environnement : guides sur les plantes sauvages comestibles, albums jeunesse sur les graines, essais sur les plantes dites « envahissantes », manuel de « jardinage sauvage », etc. À découvrir !

>> Plus d’informations dans le catalogue de la médiathèque de la MNEI.


Publié le 20.05.2022 à 17:39

Ressource en ligne : the Plant game, un quizz pour reconnaître les plantes

The Plant Game est un jeu participatif mis en place pour améliorer la connaissance des plantes qui nous entourent : il permet à la fois de s’initier, s’entraîner ou se perfectionner à la pratique de la botanique, tout en participant à un projet de science participative de grande ampleur.

Le principe est tout simple : après création d’un compte, des images défilent et il s’agit de trouver de quelle espèce il s’agit parmi différentes réponses possibles. Le niveau s’adapte aux réponses données, avec de plus en plus d’espèces proposées et plusieurs niveaux de difficultés. Une belle mise en jambe en complément des sorties nature !

>> Accéder à « The Plant Game »

>> Retrouvez toutes les ressources en ligne sur les grainothèques