Lien du flux RSS
Observatoire des Street-Médics

▸ les 10 dernières parutions

06.03.2023 à 01:24

Bilan des victimes des manifestations Retraite du 7 Février 2023

Observatoire des Street-médics

img
L'Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraites le 7 Février 2023.
Texte intégral (1533 mots)
BILAN DES VICTIMES

Bilan des victimes des manifestations Retraite du 7 Février 2023

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraites le 7 Février 2023.

Version 1.0 – Publié le 6 Mars 2023

Synthèse

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraite du 7 Février 2023. Ce rapport recense 15 victimes blessées par ou en lien avec les actions des forces de l’ordre, dont 2 victimes graves extraites ou évacuées vers les urgences.

Ce bilan ne comptabilise que les victimes prises en charge par les équipes de secours en contact avec l’Observatoire. Les victimes prises en charge par les équipes extérieures, les secours officiels, ou non prises en charge, même médiatisées ne sont pas comptabilisées. Ce bilan ne peut donc pas et ne doit pas être considéré comme exhaustif ou représentatif de la totalité des victimes.

Méthodologie

Ce rapport recense les victimes prises en charge par les équipes de secours inofficielles en contact avec l’Observatoire. La méthodologie complète de recueil, traitement et vérification des victimes et des équipes est décrite dans Enquête sur les Victimes de Violences Policières en Manifestation.

À propos

L’Observatoire des Street-médics est un groupe d’enquête indépendant qui recense et analyse les victimes de violences policières prises en charge par les secours volontaires dans les manifestations.

Depuis 2019, l’Observatoire a publié 43 rapports recensant un grand nombre de personnes blessées par les forces de l’ordre et documentant de nombreux cas de violences et d’abus subis par les victimes et les secouristes à l’occasion de leur mission d’assistance. Son dernier rapport “Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation” reprend l’ensemble de ce travail dans une analyse générale des conséquences de l’usage de la force par les autorités sur les rassemblements.

L’Observatoire est indépendant des équipes de secours présentes sur le terrain.

Derniers rapports de l’Observatoire

Recevoir les prochains rapports de l’Observatoire

21.02.2023 à 12:00

Bilan des victimes des manifestations Retraite du 31 Janvier 2023

Observatoire des Street-médics

img
L'Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraites le 31 Janvier 2023.
Texte intégral (1662 mots)
BILAN DES VICTIMES

Bilan des victimes des manifestations Retraite du 31 Janvier 2023

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraites le 31 Janvier 2023.

Version 1.0 – Publié le 21 Février 2023

Synthèse

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraite du 31 Janvier 2023. Ce rapport recense 16 victimes blessées par ou en lien avec les actions des forces de l’ordre, dont 2 victimes graves extraites ou évacuées vers les urgences.

En outre, à 18h sur la Place Vauban, les forces de l’ordre ont chargé contre les manifestants à proximité d’un véhicule syndical, occasionnant plusieurs blessures. Selon un secouriste présent à proximité, « une dizaine de policiers étaient entourés par des manifestants et voulaient rejoindre leurs collègues. Ils auraient pu marcher tranquillement mais ont choisi la violence. La charge était gratuite ». Ces violences sont la cause de la majorité des victimes recensées par le présent rapport.

Ce bilan ne comptabilise que les victimes prises en charge par les équipes de secours en contact avec l’Observatoire. Les victimes prises en charge par les équipes extérieures, les secours officiels, ou non prises en charge, même médiatisées ne sont pas comptabilisées. Ce bilan ne peut donc pas et ne doit pas être considéré comme exhaustif ou représentatif de la totalité des victimes.

Méthodologie

Ce rapport recense les victimes prises en charge par les équipes de secours inofficielles en contact avec l’Observatoire. La méthodologie complète de recueil, traitement et vérification des victimes et des équipes est décrite dans Enquête sur les Victimes de Violences Policières en Manifestation.

À propos

L’Observatoire des Street-médics est un groupe d’enquête indépendant qui recense et analyse les victimes de violences policières prises en charge par les secours volontaires dans les manifestations.

Depuis 2019, l’Observatoire a publié 43 rapports recensant un grand nombre de personnes blessées par les forces de l’ordre et documentant de nombreux cas de violences et d’abus subis par les victimes et les secouristes à l’occasion de leur mission d’assistance. Son dernier rapport “Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation” reprend l’ensemble de ce travail dans une analyse générale des conséquences de l’usage de la force par les autorités sur les rassemblements.

L’Observatoire est indépendant des équipes de secours présentes sur le terrain.

Derniers rapports de l’Observatoire

Recevoir les prochains rapports de l’Observatoire

27.01.2023 à 16:37

Bilan des victimes des manifestations Retraite du 19 Janvier 2023

Observatoire des Street-médics

img
L'Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraites le 19 Janvier 2023.
Texte intégral (1620 mots)
BILAN DES VICTIMES

Bilan des victimes des manifestations Retraite du 19 Janvier 2023

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraites le 19 Janvier 2023.

Version 1.0 – Publié le 27 Janvier 2023

Synthèse

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations contre la réforme des retraite du 19 Janvier 2023. Ce rapport recense 17 victimes blessées par ou en lien avec les actions des forces de l’ordre, dont 3 victimes graves évacuées vers les urgences.

En outre, entre 16h et 16h30 sur le Boulevard Beaumarchais, plusieurs charges ont été effectuées par les forces de l’ordre durant lesquelles les manifestants qui ne pouvaient pas reculer du fait de la foule furent frappés à coups de matraque au niveau de la tête. Ces violences sont la cause de la majorité des victimes recensées par le présent rapport.

Ce bilan ne comptabilise que les victimes prises en charge par les équipes de secours en contact avec l’Observatoire. Les victimes prises en charge par les équipes extérieures, les secours officiels, ou non prises en charge, même médiatisées ne sont pas comptabilisées. Ce bilan ne peut donc pas et ne doit pas être considéré comme exhaustif ou représentatif de la totalité des victimes.

Méthodologie

Ce rapport recense les victimes prises en charge par les équipes de secours inofficielles en contact avec l’Observatoire. La méthodologie complète de recueil, traitement et vérification des victimes et des équipes est décrite dans Enquête sur les Victimes de Violences Policières en Manifestation.

À propos

L’Observatoire des Street-médics est un groupe d’enquête indépendant qui recense et analyse les victimes de violences policières prises en charge par les secours volontaires dans les manifestations.

Depuis 2019, l’Observatoire a publié 43 rapports recensant un grand nombre de personnes blessées par les forces de l’ordre et documentant de nombreux cas de violences et d’abus subis par les victimes et les secouristes à l’occasion de leur mission d’assistance. Son dernier rapport “Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation” reprend l’ensemble de ce travail dans une analyse générale des conséquences de l’usage de la force par les autorités sur les rassemblements.

L’Observatoire est indépendant des équipes de secours présentes sur le terrain.

Derniers rapports de l’Observatoire

Recevoir les prochains rapports de l’Observatoire

10.05.2022 à 16:27

Bilan des victimes des manifestations du 1er Mai 2022

Observatoire des Street-médics

img
L'Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations de la Fête du travail et de la Journée internationale des Travailleur.euses le 1er Mai 2022.
Texte intégral (1708 mots)
BILAN DES VICTIMES

Bilan des victimes des manifestations du 1er Mai 2022

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations de la Fête du travail et de la Journée internationale des Travailleur.euses le 1er Mai 2022.

Version 1.0 – Publié le 10 Mai 2022

Synthèse

L’Observatoire des Street-médics publie son recensement des victimes de violences policières survenues lors des manifestations de la Fête du travail le 1er Mai 2022. Ce rapport recense 40 victimes blessées par ou en lien avec les actions des forces de l’ordre, dont 5 victimes graves extraites et évacuées vers les urgences.

Il est également recensé 18 personnes blessées sans lien avec les forces de l’ordre, essentiellement par des éclats de verre et autres débris, un nombre exceptionnellement élevé comparé à l’ensemble des événements étudiés par l’Observatoire. Malgré cela, les actions des forces de l’ordre ont été le principal facteur de risque en étant à l’origine de plus des deux tiers des blessures.

En outre, à 17h45 sur la Place de la Nation, cinq street-médics ont été interpellés et placés en garde à vue. Ces interpellations prennent place dans une grande série d’arrestations réalisées par les policiers de la BRAV au centre de la place, dont le très grand nombre d’abandons des poursuites peut laisser présager de leur nature arbitraire.

Ce bilan ne comptabilise que les victimes prises en charge par les équipes de secours en contact avec l’Observatoire. Les victimes prises en charge par les équipes extérieures, les secours officiels, ou non prises en charge, même médiatisées ne sont pas comptabilisées. Ce bilan ne peut donc pas et ne doit pas être considéré comme exhaustif ou représentatif de la totalité des victimes.

Méthodologie

Ce rapport recense les victimes prises en charge par les équipes de secours inofficielles en contact avec l’Observatoire. La méthodologie complète de recueil, traitement et vérification des victimes et des équipes est décrite dans Enquête sur les Victimes de Violences Policières en Manifestation.

À propos

L’Observatoire des Street-médics est un groupe d’enquête indépendant qui recense et analyse les victimes de violences policières prises en charge par les secours volontaires dans les manifestations.

Depuis 2019, l’Observatoire a publié 43 rapports recensant un grand nombre de personnes blessées par les forces de l’ordre et documentant de nombreux cas de violences et d’abus subis par les victimes et les secouristes à l’occasion de leur mission d’assistance. Son dernier rapport “Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation” reprend l’ensemble de ce travail dans une analyse générale des conséquences de l’usage de la force par les autorités sur les rassemblements.

L’Observatoire est indépendant des équipes de secours présentes sur le terrain.

Derniers rapports de l’Observatoire

Recevoir les prochains rapports de l’Observatoire

01.04.2022 à 01:14

Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation

Observatoire des Street-médics

img
Rapport d'enquête de l'Observatoire des Street-médics sur les victimes de violences prises en charge par les secours inofficiels durant les manifestations Gilets Jaunes et Retraites en France.
Texte intégral (1961 mots)
Rapport 2019-2020

Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation

Rapport d’enquête de l’Observatoire des Street-médics sur les victimes de violences prises en charge par les secours inofficiels durant les manifestations Gilets Jaunes et Retraites en France.

Version 1.2 – Publié le 31 Mars 2022

Enquête sur les victimes de violences policières en manifestation - Observatoire des Street-médics

Synthèse

La présente enquête étudie les victimes et blessures résultantes de l’usage de la force par les autorités sur les rassemblements revendicatifs, en surmontant les biais et contraintes habituellement imposées par le dispositif de sécurité.

Elle propose et expérimente une méthodologie inédite adaptée aux spécificités du secours en manifestation et aux contraintes inhérentes à ce contexte, et notamment l’inaccessibilité des secours conventionnels, en s’appuyant sur le réseau de secours inofficiel constitué par les équipes de street-médics et secouristes volontaires. Cette méthode est appliquée à l’analyse de 145 rassemblements prenant place dans le cadre du mouvement des Gilets Jaunes et mouvement contre la réforme des Retraites du 23 février 2019 au 14 mars 2020 en France. Sur cette période, il a été établi au travers des bilans journaliers de 87 équipes différentes un recensement de 2.841 victimes ayant été prises en charge auquel s’ajoute un décompte de 29.500 décontaminations superficielles des gaz lacrymogènes (hors décontaminations longues prises en charge).

Elle montre que l’essentiel des victimes prises en charges (92.9%) ont été blessées par les armes, manœuvres et actions des forces de l’ordre, tandis que les autres facteurs ne contribuent que marginalement à la survenue de victimes, avec 3.3% de causes externes et environnementales, 3.0% dû aux actions des manifestants et 0.8% non attribuables. Parmi ces victimes, deux tiers des atteintes sont des blessures traumatiques, principalement aux membres et à la tête provoqués par des frappes de tonfa et de matraque, lanceurs (LBD et flashball) et grenades cinétiques. Il est relevé par ailleurs que plus d’une blessure traumatique sur six (18.1%) est située à la tête, et jusqu’à 43.8% pour les seules frappes de matraques et tonfa. Il s’agit de taux particulièrement inquiétants au vu des risques pour la santé et la sévérité des blessures associées à cette zone. Enfin, un tiers des victimes souffrent de troubles non-traumatiques principalement respiratoires et anxieux résultants de l’exposition à des agents lacrymogènes (CS et OC). Les gaz lacrymogènes sont notamment responsables d’un taux très important de victimes non-manifestantes, avec entre autres 8.8% de passants, enfants (⩽ 12 ans) et personnes très âgées (⩾ 80 ans). Dans l’ensemble, 9.7% des victimes ont nécessité une prise en charge professionnelle ou médicale d’urgence.

Sur la base de ses mesures, cette enquête apporte une nouvelle estimation statistique de 27.800 (±3360) personnes qui aurait été blessées dans les manifestations sur l’ensemble des mouvements Gilets Jaunes et Retraites – soit une prévalence 5 fois supérieure à celles des autres rassemblements avec 6.18 victimes pour 1000 participants. Le nombre de personnes affectées par les gaz lacrymogènes, estimé à 311.000 (±47.000), nous semble quant à lui d’autant plus important qu’aucune tentative de quantification n’a été réalisée précédemment.

Elle dépasse ainsi les seules prises en charge par les sapeurs-pompiers (2.495 du 17 novembre 2018 au 14 octobre 2019 selon le Ministère de l’Intérieur) pour permettre une quantification de l’ensemble des personnes bléssées, avec une estimation de 25.700 (±3200) victimes sur la même période, ainsi que 275.000 (±45.000) personnes affectées par les gaz lacrymogènes. Des chiffres par ailleurs beaucoup plus cohérents avec les autres indicateurs disponibles, tel que le nombre de munitions et de grenades utilisées par les forces de l’ordre.

Ces résultats, qui interrogent quant au respect des principes de proportionnalité et de nécessité constituant la base légale de l’usage de la force, soulèvent l’enjeu des risques et sur-risques élevés causés par les stratégies de maintien de l’ordre à la sécurité des manifestants, tant par leur violence directe que leur entrave de l’accès aux soins, et appellent à une profonde prise de conscience de ses conséquences sur l’exercice des droits des manifestants et à l’essentiel contrôle démocratique que doit exercer la société civile sur l’emploi de la force publique réalisée en son nom.

À propos

L’Observatoire des Street-médics et secouristes volontaires documente et analyse les victimes de violences policières prises en charge par les secours non-conventionnels dans les manifestations. Depuis sa création à l’occasion du mouvement des Gilets Jaunes par une coordination d’acteurs du secours présents sur le terrain souhaitant alerter sur l’ampleur et la gravité des violences subies par les manifestants, il a publié 39 rapports recensant un grand nombre de personnes blessées par les forces de l’ordre et documentant de nombreux cas de violences et d’abus subis par les secouristes à l’occasion de leur mission d’assistance.

Le présent rapport constitue une synthèse de plus de deux ans de recensement et analyse dans une perspective plus générale les conséquences médicales de l’usage de la force par les forces de l’ordre sur les rassemblements.

Derniers rapports de l’Observatoire

Recevoir les prochains rapports de l’Observatoire

5 / 10

 

  GÉNÉRALISTES
Basta
Blast
L'Autre Quotidien
Alternatives Eco.
La Croix
Le Figaro
Euronews
France 24
Le Monde
Mediapart
FTVI
HuffPost
L'Humanité
LCP
La Tribune
Le Media
  INTERNATIONAL
I.R.I.S
Orient XXI
CADTM
Courrier Europe Ctle
Courrier International
Equaltimes
Global Voices
Info Asie
Inkyfada
Jeune Afrique
Kurdistan au féminin
N-Y Times
Of AFP
Rojava I.C
Toute l'Europe
  OSINT / INVESTIGATION
OpenFacto°
Bellingcat
Disclose
G.I.J.N
  MÉDIAS D'OPINION
Acta
Aoc
Au Poste
Blogs du Diplo
CrimethInc.
Issues
Les Jours
Le Monde Moderne
LVSL
Marianne
Médias Libres
Quartier Général
Rapports de force
Reflets
Rézo
StreetPress
  OBSERVATOIRES
Internet actu ✝
Armements
Acrimed
Catastrophes naturelles
Conspis
Culture
Extrême-droite
Human Rights
Inégalités
Information
Multinationales
Situationnisme
Sondages
Street-Médics
Routes de la Soie
Vrai ou Fake ?
Sources
Atlas des flux ↗
🌞